Après des études brillantes, il épouse une jeune femme à la fois cultivée et fortunée, Alice Mayeur. Voyageur infatigable, il visite toute l’Europe, l’Égypte, le Soudan, le Maroc mais aussi les États-Unis et le Canada. Avocat et journaliste, il embrasse une carrière politique et devient le plus jeune ministre de la IIIe République. Écrivain, homme de lettres, historien, il est élu à l’Académie Française le 2 mai 1918. Il y fait deux éloges, celui de Joseph Bédier en 1921 et celui d’Albert Besnard en 1924. C’est comme ministre des affaires étrangères qu’il trouve la mort lors de l’attentat qui coûte la vie au roi Alexandre de Yougoslavie en visite à Marseille. Grand bibliophile, il possède aussi une collection de verres de Maurice Marinot qu’il lègue au musée des Arts décoratifs.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50