L’année 1904, Émile Peyre lègue au musée toute sa collection ainsi que la totalité de sa fortune s’élevant à près d’un million de francs. Ce legs, composé de tableaux, de tapisseries, de meubles et d’objets d’art allant du XIIIe au XVIIIe siècle, vint accroître d’une manière considérable (près de 4.000 objets) la collection du musée alors principalement composée d’objets d’art contemporain. Émile Peyre, que Gaston Migeon décrit comme « un original un peu sauvage recevant ses amis dans le fouillis invraisemblable de l’avenue de Malakoff coiffé d’une toque et trottant à travers ses salons » aimait passionnément le Moyen Âge auquel le musée des Arts décoratifs lui doit la grande majorité des ses chefs-d’œuvre, notamment les retables italiens et espagnols parvenus jusqu’à nous dans leur intégrité.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50