Les musées et la bibliothèque des Arts Décoratifs organisent conjointement dans la salle de conférences une journée « Portes ouvertes » à destination des enseignants-chercheurs et des étudiants (niveau Master 1 et 2/Doctorat). Cette journée sera l’occasion de rencontrer les conservateurs, découvrir les sujets de recherche et faire le point sur les ressources documentaires mises à leur disposition par les musées et la bibliothèque. Entrée libre, sans réservation en fonction des places disponibles.

Programme

MATIN

Jean Collas, Photographie d’un bureau, vers 1950
Ektachrome, musée des Arts décoratifs, FP.COLL.1295.1
© Les Arts Décoratifs.

10h-12h
Forum de l’étudiant dans le salon des Boiseries : présentation des sujets de recherches et rencontre avec l’équipe scientifique du musée.

12h-12h30
Présentation du centre de documentation des musées des Arts Décoratifs.

12h30-13h
Présentation de la bibliothèque des Arts Décoratifs.


APRÈS-MIDI

Actualité de la recherche aux Arts décoratifs
« Il y a l’art, qui ne s’embarrasse pas de qualificatif »1
Au-delà de l’objet de décoration, les arts décoratifs s’inscrivent souvent au cœur de la société et remettent en question la hiérarchie entre les disciplines. Le musée des Arts décoratifs est historiquement un des espaces où se manifeste ce phénomène. De jeunes chercheurs présentent leurs travaux sur le collectionnisme, les institutions, l’ameublement, la photographie, le travail du métal.

14h
Virginie Quenson, master 1 « Histoire de l’art », Université de Lille 3 : Le mobilier de collectionneurs au XVIIIe siècle : aspects méthodologiques.

Charles-Nicolas Odiot, dessin, Vase offert au baron Gérard par l’intendance, vers 1828
© Photo Les Arts Décoratifs, Paris

14h30
Alexandre Roy, master 1 « Histoire de l’art », Université Paris-Sorbonne : Charles-Nicolas Odiot (1789-1868).

15h
Anne Bourguignon, master 2 « Histoire de l’art », Université de Lille 3 : La fonte d’art produite en Haute-Marne au XIXe siècle.

15h30
Julia Bihel, deuxième cycle à l’École du Louvre : Les reproductions photographiques d’œuvres d’art de l’atelier d’Henri Le Secq.

16h
Lucie Chopard, doctorante en histoire de l’art, laboratoire TELEMMe, Aix-Marseille Université : Collectionneurs et marchands d’art chinois en France dans la seconde moitié du XIXe siècle : les acquisitions de l’Union centrale des arts décoratifs et d’Ernest Grandidier.

16h30
Marine Bry, master 2 « Histoire de l’art », Université Paris-Sorbonne : L’aménagement de la chambre d’enfant en France de 1891 à 1918.

17h
Florine Barnet, master 2 « Métiers du Patrimoine » à l’École du Louvre : L’Union des Artistes Modernes et l’Office Technique pour l’Utilisation de l’Acier : une rencontre utopique ? (1929-1937).

17h30
Béatrice Grondin, doctorante en histoire de l’art, Université Paris-Nanterre : Les figures du décorateur français au XXe siècle au sein de la Société des Artistes Décorateurs.

1François Mathey, «  Fernand Léger et l’art dit décoratif  », Le Jardin des arts, juin 1956, p. 467

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50