L’exposition inaugurale « Qu’est-ce que le design ? », organisée du 24 octobre 1969 au 15 janvier 1970, pose d’emblée les enjeux identitaires du centre. Cinq designers internationaux y proposent leur définition et leur vision du design qui ne dispose pas encore de substrat théorique en tant que discipline indépendante. Roger Tallon, Joe Colombo, Charles Eames et Fritz Eichler se prêtent à l’exercice de l’entretien et répondent chacun aux vingt-six questions qui constituent le texte du catalogue, avec l’introduction du philosophe Henri Van Lier, les notices biographiques et l’essai de Verner Panton.

Épistémologique. Le catalogue définit les méthodes et le rôle du designer dans la société. Selon Colombo, « Avant d’entamer un travail, le designer doit observer et analyser en une démarche épistémologique le rapport du produit avec l’homme sous tous ses aspects écologique, ergonomique, sociologique, statistique (rapport avec le marché)…1 ». Il complète : « Je ne me comporte ni en artiste, ni en technicien, mais en épistémologue. » Les terrains sur lesquels il peut exercer sont nombreux pour Eichler : « Le design touche à tous les domaines – de la poubelle au module lunaire ; en ce sens, il n’a pas de limites2 » . Il ne s’adresse pas à un type de clientèle ou de consommateurs, mais avant tout « aux besoins » selon Eames3. Le designer ne doit toutefois pas s’égarer et, réfutant l’idée de suivre la morale, Tallon envisage sa discipline comme une prise de conscience : « Je suis cependant convaincu de la nécessité pour le designer de prendre conscience de ses responsabilités sociales et de ne pas suivre l’exemple de l’architecte : il doit renoncer au pouvoir individuel et rester de l’autre côté de la barrière : parmi les "hommes consommateurs" en tant que délégué – responsable de leurs besoins réels4. » Panton explicite les trois exigences fondamentales du travail du designer : la coordination à tous les stades de production, l’adaptation aux besoins du consommateur et la stimulation pour l’environnement contemporain par le traitement des matériaux et des couleurs5.

1Joe Colombo, réponse à la question 2, dans Qu’est-ce que le design  ?, Paris, Centre de création industrielle, 1969, catalogue non paginé.

2Ibid., Fritz Eichler, réponse à la question 4.

3Ibid., Charles Eames, réponse à la question 22.

4Ibid., Roger Tallon, réponse à la question 6.

5Ibid., texte de Verner Panton.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50