Les ciseaux et la loupe symbolisent de façon allégorique l’autre grande activité de Maciet. La loupe, comme celle ornée d’un insecte réalisée par Lucien Gaillard que le collectionneur donne au musée en 1907, évoque cette curiosité pour les gravures qu’il a développée depuis l’enfance et qu’il a cultivé jusqu’à son décès1. Tout au long de sa vie, inlassablement, Maciet découpe, trie et colle gravures, lithographies, photographies, que représentent les ciseaux figurant sur son effigie de bronze, commandée à Alfred Lenoir, et qui veille encore sur la salle de lecture de la bibliothèque des Arts Décoratifs.

Son action en faveur de la bibliothèque débute en 1887. Cette dernière, encore située place des Vosges, accueille les lecteurs et les artisans sans toujours pouvoir leur fournir matière à réflexion et à inspiration car les albums d’échantillons textiles et de papiers peints, ainsi que les moulages déjà présents ne couvrent toutes les disciplines artistiques. Fort de ce constat, et persuadé de la supériorité de l’image sur l’écrit dans le processus d’apprentissage2, Maciet a l’idée de concevoir des albums qui constitueraient des recueils de modèles. Reposant uniquement sur le motif, la date de création et la provenance géographique – la valeur du support n’est jamais prise en considération –, le classement typologique proposé par Maciet réfute toute complexité scientifique ou sémantique. Les albums doivent être accessibles à tous afin de livrer aux praticiens les ressources iconographiques nécessaires pour régénérer tous les arts, au-delà des arts décoratifs. Son entreprise, héritière tardive des Lumières et fille du positivisme contemporain, vise à l’encyclopédisme par l’étendue des domaines couverts : allégories, carrelages, cérémonies, chauffage, costumes, accessoires, décoration, étoffes, jardins, mode, vases ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres3 . À sa mort, la bibliothèque compte 3500 albums. Ses successeurs poursuivront son œuvre : aujourd’hui, plus de 4700 garnissent les rayonnages.

Ci-dessous un album à feuilleter :
Extraits de l’album « Accessoires de costume. Cannes, ombrelles, parapluies. XIXe, XXe siècle et Orient »
Bibliothèque des Arts Décoratifs
Album Maciet 216

1Paris, Bibliothèque des Arts Décoratifs, archives, C3 / 10, note non datée.

2Koechlin, 1912, p.15.

3Jérôme Coignard, Le Vertige des images : la collection Maciet, Paris, Union centrale des arts décoratifs, Le Passage, 2002  ; voir également Jérôme Coignard, Jules Maciet. Le Vertiges images I. URL : http://www.bibliothequedesartsdecoratifs.com/consultation/pdf/M5053JO2011X0000001.pdf.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50