Eugène Grasset (1845-1917)

Suivant Précédent Toute la collection
Encre Marquet, 1892, Eugène Grasset, inv. 12318 © DR

1845
Naissance à Lausanne. Son père est ébéniste et sculpteur. Très jeune il découvre Gustave Doré à travers le livre illustré.

1861
Il entre au Polytechnicum de Zurich pour suivre des cours d’architecture.

1866
Voyage en Egypte.

1869
Travaille à la décoration du Théâtre de Lausanne.

1871
Il se fixe à Paris. Travaux alimentaires. Il découvre l’art japonais chez le pionnier de la photogravure Charles Gillot.

1880
Il dessine le mobilier de Gillot, aujourd’hui conservé au musée des Arts décoratifs.

1881-1883
Il illustre la légende Les Quatre Fils Aymon où le texte et l’image s’interpénètrent. Ce livre va renouveler l’esthétique du livre illustré. Participe à la décoration du cabaret du Chat Noir. Ses travaux révèlent l’influence des Symbolistes, des pré-raphaëlites, de l’art de Viollet-le-Duc.

1885
Première affiche Les Fêtes de Paris.

1890
Il dessine la Semeuse emblématique des éditions Larousse et l’affiche pour Sarah Bernhardt dans Jeanne d’Arc.

1892 Encre Marquet. Le type féminin de Grasset « muse pré-raphaëlite » se fixe.

A partir des années 1895
Il dessine des vitraux profanes et religieux, et la parenté stylistique avec l’affiche est évidente. Parallèlement il dessine des motifs de papier peint et de textile, de mosaïque, des timbres, des bijoux. Il applique son style à tous les domaines de la décoration y compris à l’affiche. C’est ce que l’historien de l’affiche Ernest Maindron qualifie « d’archaïsme moderne »

1890-1903
Cours de composition décorative à l’École Guérin. Ses élèves les plus célèbres sont Augusto Giacometti et Paul Berthon.

1896
Son cours le conduit à publier La Plante et ses applications ornementales. Il s’affirme comme l’un des représentants de l’Art nouveau, et contribue à l’abolition de la hiérarchie Arts majeurs et Arts mineurs.

1897
Collabore à deux nouvelles revues « Art et Décoration » et « l’Estampe et l’Affiche ».

1898
Il dessine pour la fonderie Peignot un alphabet typographique : le Grasset.

1905
Affiche pour Suzy Deguez. Publication de Méthode de composition ornementale. Jusqu’à sa mort il enseigne à l’Ecole Estienne « l’histoire et le dessin de la lettre ».

1917
Meurt à Sceaux.

Bibliographie

Eugène Grasset / PLANTIN, Yves ; WEILL Alain. - Paris, 1980.

Grasset pionnier de l’Art nouveau / MURRAY-ROBERTSON, A. - Lausanne : Bibliothèque des Arts- Lausanne, 1981. - ISBN 2-8265-0044-9.

Eugène Grasset : une certaine image de la femme / MURRAY-ROBERTSON-BOVARD, Anne, préf. de Helen T. BIERI. - Gingins : Fondation Neumann, 1998. - ISBN 2-940126-07-0. Catalogue de l’exposition « Eugène Grasset : Une certaine image de la femme », présenté à la fondation Neumann à Gingins (Suisse) du 17 septembre 1998 au 31 Janvier 1999

Eugène Grasset (1845-1917)
Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50