Pendule au Chinois

Suivant Toute la collection
Pendule au Chinois, mou­ve­ment par Nicolas Sotiau, vers 1785 © Les Arts Décoratifs

Le personnage en bronze patiné est assis sur un coussin encadré de deux palmiers soutenant une coupe. Il frappe un gong accueillant le cadran de la pendule portant le nom de Nicolas Sotiau qui fut reçu maître horloger en 1782. Le rocher et le socle sont en marbre blanc. Une pendule identique appartint à Fernando Nunez, l’ambassadeur d’Espagne auprès de Louis XVI. Un autre exemplaire proche fut fourni vers 1787 par le marchand mercier Dominique Daguerre pour le cabinet chinois de Carlton House, résidence londonienne du Prince de Galles, futur George IV, l’un des plus grands amateurs d’art français de son temps.
Pendule au Chinois

Mouvement par Nicolas Sotiau, maître en 1782
Vers 1785
Bronze ciselé, doré et patiné, onyx et marbre blanc
Inv. CAM 182
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50