Chambre de Nissim de Camondo © Les Arts Décoratifs

L'appartement de Nissim de Camondo

L’appartement de Nissim n’a pas gardé son aménagement d’origine. Le mobilier a été rassemblé dans son bureau. Au dessus de son lit en acier et bronze doré a été placé le portrait de son grand-père, le comte Nissim de Camondo (1830-1889), peint par Carolus Duran en 1882. Une statuette équestre en bronze réalisée par Georges Malissard en 1923 représentant sa sœur Béatrice est posée sur la commode en demi-lune. Plusieurs tableaux du début du XIXe siècle illustrent l’intérêt de la famille de Camondo pour la chasse et l’équitation.

Dans la pièce voisine, qui était à l’origine la chambre de Nissim, ont été réunis des souvenirs de la famille de Camondo. Leur histoire est évoquée par des portraits, des bustes, des photographies et des souvenirs des différentes générations qui se succédèrent d’Istanbul à Paris jusqu’à la fin tragique de Béatrice, son mari et ses enfants dans les camps nazis. On y découvre le portrait postume d’Isaac de Camondo peint par Henri Lebasque en 1912. Cousin germain de Moïse, musicien et collectionneur, Isaac fut une remarquable personnalité du monde artistique.

Une pièce réservée à l’habillage et une salle de bain complètent cet appartement.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50