Vue du grand salon vers l’angle nord-ouest en 1936 © Paris, Les Arts Décoratifs

De la demeure au musée. Photographies de l'hôtel particulier du comte Moïse de Camondo en 1936

du 25 juin 2014 au 12 octobre 2014

Le musée Nissim de Camondo est inauguré le 21 décembre 1936, soit un peu plus d’un an après le décès de son légataire, le comte Moïse de Camondo (1860-1935). Rédigé en 1924, le testament de ce dernier est très précis et soumet le legs à des conditions formelles, parmi lesquelles figure l’organisation du futur musée. Il est notamment mentionné : « […] L’aménagement intérieur de l’Hôtel devra être maintenu tel qu’il sera à mon décès, c’est-à-dire qu’aucun meuble ou objet d’Art ne devra être déplacé sauf certains sièges ou petites tables qui pourraient gêner la circulation du public mais qui devront rester dans la même pièce. Il faudra, autant que possible, éviter la pose de mains courantes, comme cela se pratique actuellement dans les Musées Nationaux, afin de permettre aux visiteurs de voir les objets plus à leur aise et aussi de ne pas détruire l’harmonie actuelle de l’Hôtel. […] J’entends que le portrait de mon Père par Carolus Duran et les diverses photographies de mon fils qui se trouvent posées ou accrochées dans diverses pièces de l’hôtel restent toujours à leurs places actuelles. »

Au début de l’année 1936, des photographies sont faites de chacune des pièces de l’hôtel et de certaines œuvres. Un châssis est spécialement installé dans la cour du musée pour suspendre les tapis et les photographier. Un album réunissant certains de ces clichés est offert à Béatrice Reinach en mars 1936 : « […] ces belles images sont un précieux souvenir ; elles reproduisent avec une fidélité surprenante les différents aspects de la maison […] » (Paris, Les Arts Décoratifs, AMNC, dossier Donation, 18 mai 1936).

Par la suite, l’ensemble de ces photographies – dont les négatifs nous sont parvenus – a été rassemblé dans trois albums à l’usage de la conservation du musée. Ceux-ci permettent de se représenter la demeure telle qu’elle était du temps de Moïse de Camondo. Chacun de ces clichés originaux porte un numéro le différenciant d’autres photographies prises ultérieurement.

Vingt et un tirages modernes, légèrement agrandis, sont aujourd’hui exposés dans l’ordre de la visite du musée.

Par Sophie Le Tarnec, attachée de conservation au musée Nissim de Camondo

Pratique

Musée Nissim de Camondo
63, rue de Monceau
75008 Paris

Tél. : 01 53 89 06 50 ou 06 40 (boîte vocale)
Métro : Villiers, Monceau
Bus : 30, 94, 84
Parkings : Place P. Goubaux, Malesherbes, Avenue de Villiers

- Plan d’accès
- Horaires et tarifs


PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le dépliant de l’exposition « De la demeure au musée »
Version française
PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le dépliant de l’exposition « De la demeure au musée »
English Version

Pour télécharger ce(s) document(s) au format .pdf, vous devez posséder le logiciel Acrobat reader.

Accrochage réalisé grâce au mécénat de la galerie Kraemer Antiquaires.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50