Salière, ate­lier de Robert-Joseph Auguste (1723-1805). Plume et encre noire. Inv. 24 722 B © Photo Les Arts Décoratifs, Paris

Dessins d'orfèvrerie de l'atelier de Robert-Joseph Auguste (1723-1805)

du 16 novembre 2011 au 1er avril 2012

Reçu maître à Paris en 1757, Robert-Joseph Auguste porte à partir de 1777 le titre d’orfèvre ordinaire du roi et devient le principal fournisseur de la Couronne jusqu’à la Révolution. Rien ne nous étant parvenu de ces fournitures, son œuvre est mieux connu par les pièces d’orfèvrerie et les services entiers qu’il réalisa pour les cours de Lisbonne, Londres, Copenhague, Saint-Pétersbourg et Stockholm.

Sélectionnés pour leur rapport avec des pièces connues de Robert-Joseph Auguste, les douze dessins présentés ont été donnés en 1925 au musée des arts décoratifs par le baron Robert de Rothschild (1880-1946) avec dix-huit autres provenant de l’atelier de l’orfèvre et faisant partie de la même vente (Paris, Hôtel Drouot, 4 avril 1925).

De techniques variées (mine de plomb, plume, sanguine, lavis), ces œuvres rares rendent compte des différentes manières de Robert-Joseph Auguste et de la variété de sa production pour les grands services d’orfèvrerie qui lui sont commandés par Christian VII du Danemark, Catherine II de Russie ou Georges III d’Angleterre (pot à oille, saucière, salière, couverts …).

Les quatre dessins de la vente de 1925 conservés dans une collection particulière viennent compléter de manière exceptionnelle cet ensemble. Deux d’entre eux figurant un seau à bouteille et une verrière portent notamment la signature « auguste f. » d’une écriture correspondant à celle de Robert-Joseph Auguste.

En regard de cet accrochage sont exposées les prestigieuses pièces d’orfèvrerie de Robert-Joseph Auguste livrées pour les cours de Russie et du Portugal et conservées dans les collections du musée des arts décoratifs.

Enfin, dans la salle à manger du musée Nissim de Camondo, les deux paires de compotiers du service dit de Moscou réalisées par Auguste pour l’impératrice Catherine II ont retrouvé leur place d’origine sur les dessertes. Dressée avec faste pour l’occasion, la table est ornée du pot à oille à la magnifique hure de sanglier exécuté par l’orfèvre pour un client portugais aux armoiries récemment identifiées.

PDF - 364.6 ko
Téléchargez le dépliant de l’accrochage Dessins d’orfèvrerie de l’atelier de Robert-Joseph Auguste (1723-1805)
Du 16 novembre 2011 au 1er avril 2012 au musée Nissim de Camondo
PDF - 386.6 ko
Téléchargez le dépliant de l’accrochage Dessins d’orfèvrerie de l’atelier de Robert-Joseph Auguste (1723-1805) (English Version)

Restauration et accrochage réalisés grâce au mécénat de la Galerie Kraemer Antiquaires

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50