« La Mauvaise Nouvelle »

Jean-Baptiste-Marie Pierre (1714-1789)
XVIIIe siècle
Huile sur toile
H. 23,5 ; L. 18,5
Inv. CAM 706
© Les Arts Décoratifs, Paris / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Siècle de la redécouverte de l’homme et de sa sensibilité, le XVIIIe siècle s’est attaché à représenter les tourments de l’âme. L’amour, ses joies et ses peines y tiennent naturellement une place particulière. La symbolique de l’oiseau perdu et retrouvé qui peut prêter à plusieurs interprétations est le thème de pendule « à la douleur » qui connut un très grand succès à la fin du XVIIIe siècle ; Marie-Antoinette elle-même en posséda un exemplaire. Dans La Mauvaise Nouvelle, à la lecture de la lettre, la douleur qui submerge la jeune femme est à l’image de l’excessive ampleur de son déshabillé.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50