Le vocabulaire architectural 1600-1700

Au tournant des XVIe et XVIIe siècles, les motifs architecturaux définissent un nouveau vocabulaire ornemental qui s’impose à une époque charnière où apparaît l’ébénisterie. Les cabinets et les armoires constituent les exemples les plus frappants de cette tendance notamment en Europe du Nord, au Pays-Bas et en Allemagne, alors les foyers les plus innovants aux points de vue technique et formel. C’est autour de ce thème que sont réunis armoires et cabinets allemands, flamands et français. Une armoire alsacienne, chef-d’œuvre de maîtrise de Strasbourg du début du XVIIIe siècle, marque le point ultime de cette tendance, à une époque où se sont affirmées d’autres manières. Les paysages d’architectures de François de Nomé et de Paul Vredeman de Vries sont confrontés aux meubles et objets, montrant la diffusion des projets d’architectes, de peintres et d’ornemanistes. A l’opposé de cette tendance, la présentation d’un cadre auriculaire du milieu du XVIIe siècle vient rappeler que d’autres recherches ornementales, souvent plus éphémères, sont poursuivies à l’époque.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50