Baromètre-thermomètre façon pagode chinoise

Baromètre-thermomètre façon pagode chinoise

Paris, vers 1750
Vernis parisien sur âme de bois, bronze doré, fleurs en porcelaine, cire pour les personnages, ivoire, verre.
H. 0,43 ; L. 0,27 ; P. 0,31
Achat grâce au soutien du Comité Stratégique et du Club des Partenaires des Arts Décoratifs.
Inv. 2008.95.1
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Caractéristique des petits objets de la Chine qui garnissaient les intérieurs à la mode du milieu du XVIIIe siècle, ce baromètre-thermomètre constitue un exemple parfait des objets que l’on pouvait se procurer à Paris auprès des marchands-merciers. Monté en bronze doré, il associe deux matériaux chers aux occidentaux depuis la découverte des productions venues d’Extrême-Orient : le laque et la porcelaine. Dans un petit édifice en forme de pagode, s’abritent deux Chinois qui selon la nature du temps sortaient à tour de rôle. Disposés sur une petite terrasse munie d’une languette, ils sont réalisés en cire, matière légère, permettant à la terrasse de se mouvoir aisément par un système de boyau de chat reliant celle-ci. Le boyau extrêmement sensible aux variations climatiques se rétractait ou bien se dilatait et assurait ainsi le mouvement des terrasses. Entre les deux niches, un thermomètre indique les températures. Une girouette en forme de papillon surmonte la composition et complète ce précieux objet qui se situe à mi-chemin entre l’objet scientifique et l’objet de curiosité.
Cet objet provient des collections des familles Bouchet de Sourches et de Tourzel et figurait encore avant 1902 dans le salon du château d’Abondant.

A. F.-C.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50