Travailleuse

Jennens & Bettridge
Birmingham, vers 1850
Piétement en bois noirci, travailleuse en papier mâché laqué, incrustations de nacre, décor peint et doré
Acquis grâce au mécénat de Michel et Hélène David-Weill, 1995
Inv. 994.84.1
© Les Arts Décoratifs / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

La technique du papier mâché a été inventée en Chine sous les Han, entre le IIe siècle avant et le IIe siècle après notre ère. Un temps cantonnée à l’Asie, elle connaît un formidable essor au milieu du XIXe siècle en Angleterre et en France. La manufacture Jennens & Bettridge, installée à Birmingham, en est l’un des producteurs les plus importants. Le luxe ne réside pas dans les matériaux utilisés, mais dans les jeux de brillances et dans les formes mouvementées. Les meubles sont réalisés à partir d’un mélange de carton bouilli et de colle, coulé dans un moule en fer qu’on laisse refroidir. Une fois le papier mâché durci, il est laqué et enrichi d’incrustations de nacre et de peintures imitant le poli parfait et le décor des laques orientales. La souplesse du matériau permet également la réalisation de formes courbes et galbées sophistiquées : regardez ainsi le globe de la travailleuse, qu’il serait extrêmement difficile de réaliser en bois. Auparavant réservée à une élite, cette technique devient populaire grâce à l’utilisation massive du papier et aux nouveaux procédés industriels des manufactures.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50