Modèle de couronnement de fontaine « La Fortune »

Modèle de couronnement de fontaine « La Fortune »

James Tissot (1836-1902), peintre
France, vers 1878-1882
Bronze patiné, bronze argenté, bronze doré, argent, émail cloisonné, noyer, verre
Don Albert Bichet, 1908
Inv. 14755
© Les Arts Décoratifs, Paris / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Fasciné par les arts chinois et japonais qu’il collectionne, le peintre nantais James Tissot réalise dès la fin des années 1870 des objets d’art (vases, théières, plateaux et jardinières) en émail cloisonné dont les décors s’inspirent des compositions de ses tableaux. Le catalogue de l’exposition monographique tenue à Londres en 1882 précise que ces émaux, dont la composition est tenue secrète, ont été « inventés, composés et exécutés par l’artiste lui-même ». Ce modèle, intitulé Fortune, conçu pour une fontaine ou un monument, est la pièce la plus monumentale et la plus originale de cette production. Véritable défi technique, cette sculpture allie le bronze, l’argent et l’émail cloisonné couvrant la sphère, la carapace de la tortue et la base ornée de la maxime « Tout vient à temps à qui sait attendre ». Cette œuvre à l’iconographie complexe, mettant en scène la Fortune couronnant l’Univers, luttant contre le bien et le mal, est un manifeste du japonisme et du symbolisme en vogue à la fin du XIXe siècle.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50