Avec le traité commercial signé en 1858 entre la France et le Japon, et la participation de ce dernier aux Expositions universelles dès celle de Paris en 1867, les artistes découvrent des objets d’art qui remettent en question les fondements de l’esthétique occidentale. Les estampes japonaises leur fournissent de nouveaux motifs et des solutions inédites pour représenter l’espace. Véritable choc culturel, le japonisme marque un tournant dans les arts du XIXe siècle en permettant de dépasser la réinterprétation des styles anciens.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50