Psyché

Buteux, ébéniste
France, vers 1814
Acajou, bronze doré, glace
Legs Max Beulé, 1918
Inv. 20861
© Les Arts Décoratifs / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Se regarder en pied dans une glace nous paraît aujourd’hui un acte très banal, mais c’était encore une véritable nouveauté sous l’Empire. C’est à cette époque en effet qu’apparaît la psyché, réservée aux chambres des dames. Comme on peut le voir, la glace est montée sur des pivots, donc orientable, et encadrée par des flambeaux.

Au-delà de la commodité qu’il représente, le grand miroir a certainement contribué à modifier l’image que l’on avait de soi-même et de son corps, auquel on accorde d’ailleurs de plus en plus d’attention à cette époque.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50