Lit en nacelle

François Baudry (1791-1859)
France, 1827
Bâti de grisard, placage de loupe et ronce de frêne, loupe de frêne-olivier, loupe d’orme, amarante, citronnier de Saint-Domingue, acajou ; estrade en loupe d’érable et amarante.
Don Monsieur et Madame Christian de Galéa, 1963
Inv. 39509
© Les Arts Décoratifs / photo : Jean Tholance

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Le lit est l’œuvre de l’ébéniste François Baudry. En forme de nacelle, il marque le triomphe des formes galbées tant appréciées sous la Restauration. Aucune ligne droite ni aucun angle ne viennent interrompre ses courbes. Véritable tour de force technique, il témoigne de la virtuosité de l’ébéniste à courber de grandes feuilles de placage.

Répondant au goût de l’époque pour les bois blonds, Baudry emploie cinq essences de bois clairs (frêne, orme, citronnier, chêne et sycomore) qu’il décline en de savants jeux chromatiques. Des incrustations d’amarante dessinent des branches de chêne et de laurier, des guirlandes de lierre et une couronne de roses, tandis que les veines des loupes – ces excroissances qui se développent sur les troncs d’arbres – donnent lieu à des effets graphiques alors très prisés.

François Baudry présente ce lit à l’Exposition des produits de l’Industrie française de 1827 accompagné d’un fauteuil au dossier en forme de cœur, également présenté dans cette salle, d’un secrétaire et d’une commode, tous aux lignes courbes. Un tableau le représente devant ses meubles, sur son stand de l’Exposition de 1827, recevant la médaille de bronze de la main même du roi Charles X.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50