Théière à l’œuf et au serpent

Manufacture royale de Sèvres, 1833
Porcelaine dure, décor polychrome et or
H. 19 ; L. 18 ; l. 10 cm
Don Jules Audéoud, 1885
Inv. 2644
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Au XVIIIe siècle se développe le goût pour les boissons exotiques. Les théières, cafetières ou chocolatières sont l’occasion pour les artistes de développer un répertoire iconographique s’inspirant d’une nature encore peu familière pour les Européens. Les becs verseurs et les anses prennent alors la forme d’animaux réels ou imaginaires.

Cette théière fait partie d’un service dont le décor naturaliste constitue une série d’allusions sur l’origine de chaque aliment : un pot à crème à tête de vache, un pot à sucre en forme d’ananas, une tasse à tisane en forme de fleur et une tasse à chocolat avec le même motif que la théière. Ici, le serpent évoque l’Asie d’où provient le thé. Créée à la Manufacture de Sèvres en 1808, cette théière a été fabriquée jusqu’en 1833 en très petites quantités. Cet exemplaire a été acheté par le duc d’Orléans, fils du roi Louis-Philippe et grand collectionneur.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50