Le goût qui se développe sous l’influence du romantisme dans les années 1830 et 1840 est fondé sur une redécouverte nostalgique des styles passés, du Moyen-Âge au XVIIIe siècle, qui permettent d’échapper aux codes antiques. Le dessinateur Claude-Aimé Chenavard crée ainsi en 1830 son Vase de la Renaissance et le Moyen-Âge devient une source inépuisable de motifs gothiques appliqués aux objets du quotidien. Dans les intérieurs bourgeois, le goût pour l’accumulation de petits objets en porcelaine, en bronze ou en verre est favorisé par une industrialisation de la production en série.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50