Bureau d’un administrateur, 1930

Fils d’un architecte lyonnais, Michel Roux-Spitz entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon en 1908 dans l’atelier de Tony Garnier, puis en 1912 à l’ENSBA de Paris où il reçoit un enseignement classique qui le mène au prix de Rome en 1920. Il s’installe à Paris en 1924 et collabore par quelques réalisations remarquées à l’Exposition internationale de 1925. Il reçoit la commande d’un immeuble, rue Guynemer, qui sera le premier d’une série d’immeubles parisiens qu’il appellera sa « série blanche », construits entre 1925 et 1931. En 1930 il construit l’immeuble Ford, boulevard des Italiens et à partir de 1931, reçoit de nombreuses commandes publiques importantes.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50