Jean Berain est issu d’une famille d’arquebusiers lorrains. À 19 ans, il publie le recueil Diverses Pièces utiles pour les arquebusiers. Il s’impose rapidement comme l’un des ornemanistes les plus féconds du XVIIe siècle. Nommé dessinateur de la chambre et du cabinet du roi en 1674, il organise fêtes et divertissements, concevant décors éphémères, costumes et jusqu’aux buffets des festins.

Il doit son titre de gloire à l’interprétation originale d’un motif de la Renaissance : la grotesque. Rebaptisé arabesque, l’ornement nouveau s’immisça dans tous les domaines de la décoration intérieure. Ses compositions mettent en scène de petits personnages drolatiques ou des figures allégoriques sous des portiques fantaisistes, encadrés par un dense réseau d’arabesques, de rubans et de bandes entrecroisées, d’une harmonie toute musicale.

Berain publie de nombreuses planches et assure ainsi la diffusion de son style, et au lendemain de sa mort un recueil général est édité.

J. C.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50