L’apparition des premiers objets en verre fabriqués par l’homme (perles, pendentifs) est antérieure à 1500 ans avant Jésus-Christ, mais c’est à partir de cette date que des récipients sont attestés aussi bien en Mésopotamie qu’en Egypte.

Le verre, pendant plus de mille ans, reste un matériau rare et précieux, aux couleurs déjà variées et vives mais opaques. Liés à la toilette, à la bijouterie, au décor ou au culte, les flacons, les perles, les éléments d’incrustation ou les sculptures sont de petites dimensions. Les deux principales techniques employées sont celles du moulage et du modelage sur un noyau d’argile, qui sont parfois suivies d’opérations à froid telles que l’abrasion et le polissage.

Les plus anciens objets en verre transparent qui nous soient parvenus datent du Ve siècle avant J.C. ; originaires de Perse, ils sont moulés puis taillés et polis et ressemblent beaucoup à la vaisselle de métal utilisée à la cour des Acheménides.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50