La fanfare municipale en France connaît un rayonnement impressionnant à la fin du 19e siècle. Cymbales, tambours, trompettes... résonnent dans les oreilles des enfants et se retrouvent en miniatures dans les catalogues d’étrennes de l’époque.

Accueilli par une fanfare extraordinaire, le visiteur passe en revue une troupe hétéroclite, dans laquelle, du plus grand au plus petit, parfois animés d’un mécanisme, se côtoient, sans distinction d’âge ni de couleur, des personnages et des animaux. Le défilé se prolonge à l’infini grâce à des miroirs placés aux extrémités de la vitrine.

La fanfare est organisée telle une parade militaire. C’est la souris Jerry (Bully, 1987) qui joue le rôle du chef d’ orchestre en tapant sur un tambour. Italian Cat, le chat des Aristochats ferme la marche avec son accordéon (1972, Pintel). On retrouve parmi tous les musiciens, Woody le guitariste de Toy Story (2003, Hasbro), l’ours mécanique russe joueur de Balalaïka, Tiny Teddy au xylophone (Fisher Price,1955), les musiciens et danseurs qui ont célèbré le bicentenaire de la révolution française en 1989 orchestré par Jean-Paul Goude (Pixi, 1990), le clown automate François Fratellini et son banjo (1925), un soldat jouant de la grosse caisse (C.R., 1891).

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50