La salle de bains de la marquise de Païva est la seule pièce de style oriental de l’hôtel. Une vue d’intérieur de Pierre Manguin nous en donne l’ambiance. La baignoire, taillée d’une pièce dans un énorme bloc d’onyx d’Algérie, est surmontée de trois robinets, démontrant la modernité de l’équipement sanitaire. Certains esprits railleurs affirmaient que le troisième robinet amenait le champagne ! Il s’agissait probablement plutôt d’un mélangeur.

À côté se trouvait un meuble de toilette, marqueté d’ivoire, surmonté d’un miroir. Un autre petit meuble à couvercle ouvert aurait été le bidet de la marquise de Païva.

Comme dans l’escalier, l’onyx est ici très présent, mais il n’est cependant pas seul. Au sol la somptueuse marqueterie le mêle à divers marbres de couleurs, et sur les murs il a été taillé en grandes plaques de parements, dont les striures horizontales forment un motif ceinturant la pièce, et qui se prolongent par des faïences bleues de Théodore Deck. Les trois hauts miroirs qui se font face démultiplient la mise en abime de la perspective.

Au plafond, un moucharabieh achève d’évoquer la douce moiteur des bains turcs. L’un des deux lavabos de la pièce repose sur des lionnes encadrant une cheminée.

Il règne dans cette salle de bains une sensuelle atmosphère de harem.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50