Le projet d’exposition virtuelle « Exposition de 1925 » a été pensé dans le cadre d’un travail de recherche engagé sur le fonds photographique Albert Lévy du musée des Arts décoratifs.

Présentation

Ce travail de recherche, réalisé par Maud Allera, a été conduit en partenariat avec le Master II Recherche en Histoire de l’Art appliqué aux collections de l’Ecole du Louvre et le département Art nouveau-Art déco du musée. La conduite de ce travail biographique sur Albert Lévy (1891-1976) doit permettre d’éclairer la carrière et le rôle de l’éditeur d’art dans la période 1925-1935, son lien avec Les Arts Décoratifs ainsi que le rôle joué par la photographie dans la diffusion des arts décoratifs.

L’inventaire du fonds, le dépoussiérage des plaques de verre, leur reconditionnement ainsi que la création des notices photographiques sur la base de données et les constats d’état ont été réalisé dans ce cadre. Grâce au mécénat de la fondation Bettencourt Schueller, ce travail préparatoire s’est également inscrit dans le plan de numérisation du fonds photographique de l’exposition de 1925.

Ce projet d’exposition virtuelle a été pensé comme un aboutissement du travail de valorisation ainsi engagé. Ce fonds se révèle d’une importance majeure, tant pour l’histoire des arts décoratifs que pour l’histoire de l’édition d’art pour cette période. Par ce projet transversal (photothèque, département Art nouveau-Art déco, conservation-restauration, bibliothèque), il est l’un des premiers fonds des collections photographiques patrimoniales du musée des Arts décoratifs à être valorisé sous la forme d’un outil de médiation numérique diffusé au grand public.

Le fonds photographique patrimonial Albert Lévy (1891-1976)

Le fonds « Éditions Albert Lévy » conservé au musée des Arts décoratifs est constitué d’environ 4000 plaques de verre de formats 18 x 24 cm et 24 x 30 cm. Il correspond aux archives photographiques de la maison d’édition Albert Lévy – Librairie Centrale des Beaux-Arts, éditeur d’art spécialisé dans les arts décoratifs et photographe du musée des Arts décoratifs de 1910 à 1930.

Le fonds fut probablement reversé après la seconde guerre mondiale au musée ; la moitié a été inventoriée dans les années 1970 et correspond en grande partie à des photographies publiées dans les revues Art et Décoration et L’Architecte. La seconde partie du fonds correspond à des vues d’expositions du musée des Arts décoratifs et à des reportages sur des sujets divers, souvent inédits.

Ce fonds représente une source de documentation majeure sur les arts décoratifs des années 1920 à 1930. Il est constitué notamment de clichés provenant de studios photographiques importants tels que ceux de Thérèse Bonney ou de Chevojon. Certains ensembles de photographies, celui du pavillon de l’Esprit Nouveau de Le Corbusier pour l’exposition de 1925 ou celui de la Villa Noailles à Hyères, constituent aujourd’hui des références visuelles incontournables pour la connaissance de ces bâtiments.

Régulièrement commercialisée pour des publications ou des expositions, une partie du fonds photographique Albert Lévy a fait l’objet d’une numérisation importante financée par la fondation Bettencourt Schueller, ainsi des 444 négatifs sur plaques de verre documentant l’Exposition de 1925.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50