Le département XIXe compte un peu plus de 9 200 œuvres dont plus de 800 sont exposées dans 13 salles alternant des évocations d’intérieurs, des period rooms et des présentations en vitrines. Le musée présente ainsi un panorama complet et homogène des arts décoratifs de 1800 à 1889.

Les collections illustrent les débats animés sur les relations entre art et industrie qui traversent tout le siècle et sont à l’origine de la création du musée des Arts décoratifs. Constitué à partir d’achats menés aux expositions universelles et à celles organisées par l’Union centrale des Arts Décoratifs (UCAD), mais aussi à partir de très nombreux dons d’artistes et d’industriels de la période, le Département XIXe reflète l’ambition pédagogique de l’UCAD qui souhaite éduquer les artistes en leur présentant les chefs-d’œuvre des arts industriels.

Parmi les 450 pièces de mobilier se distinguent des ensembles complets de grande qualité d’époque Empire et Restauration, du mobilier royal déposé par le Mobilier national, la salle à manger de Charles Gillot dessinée par Eugène Grasset, des meubles exceptionnels provenant des expositions des produits de l’industrie et des expositions universelles.

Les collections sont aussi riches de plus 2 200 céramiques : des porcelaines issues des manufactures de Sèvres, de Paris et de Limoges, mais des céramiques d’artistes indépendants.

Le fonds d’orfèvrerie, composé de plus de 950 pièces, comprend des ensembles monographiques remarquables, notamment de la maison Odiot et de Christofle, tel que le monumental surtout des Cents couverts de Napoléon III.

Enfin, les beaux-arts sont aussi bien représentés au département XIXe qui compte plus de 300 peintures, essentiellement des portraits et des vues d’intérieurs, ainsi qu’un important fonds de quelques 500 sculptures.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50