Faisant suite au département Art nouveau/Art déco, le département moderne et contemporain débute avec l’exposition internationale des arts et techniques de 1937 jusqu’à la période actuelle. Ses collections se déploient sur cinq niveaux dans le pavillon de Marsan. Très diverses, elles regroupent des pièces uniques autant que des objets fabriqués en série dans les domaines du mobilier, luminaire, céramique, verre, orfèvrerie .... Ouvertes à la scène internationale et aux dernières recherches en matière de design, elles permettent d’appréhender la pluralité des savoir faire dans l’artisanat autant que les différentes approches du design le plus contemporain.

Pour chaque décennie, la collection est le reflet des tendances les plus diverses du moment. Dans les années trente et quarante, le modernisme de René Herbst y croise le classicisme d’André Arbus et, dans les périodes les plus contemporaines, le minimalisme de Konstantin Grcic rencontre l’exubérance des frères Campana. Largement ouvert sur la production internationale, la collection fait la part belle aux acteurs incontournables du design, de Arne Jacobsen à Ron Arad, en passant par Joe Colombo avec les pièces majeures de leur travail. Les créateurs français (Jean Royère, Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Roger Tallon, Ronan et Erwan Bouroullec…) constituent bien sûr un point fort de la collection.

Des créateurs plus atypiques permettent également d’appréhender la très riche variété des expressions de ces soixante dernières années : de l’onirisme de Janine Janet à la fantaisie cultivée de Garouste et Bonetti. Les collections contemporaines en particulier couvrent des champs très variés : projets expérimentaux, design fonctionnaliste de grande série, mais également pièces uniques réalisées artisanalement. A l’heure de l’internationalisation, nombre de centres sont ainsi représentés : du phénomène néerlandais des années 2000 aux grandes figures japonaises actuelles, en passant par l’émergence d’une scène française particulièrement dynamique.

La collection est parfois le reflet des grandes expositions qui ont marqué l’histoire du musée. Ainsi en 1968, l’exposition Les assises du siège contemporain a permis d’enrichir la collection de nombre de sièges aujourd’hui iconiques. De même, l’exposition À table de 1970, puis La céramique française, sources et courants de 1981 ont permis de faire rentrer au musée la production en série dans le domaine des arts de la table ainsi que de nombreuses pièces uniques en céramique.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50