La collection du département Art nouveau / Art déco du musée des Arts décoratifs comprend un ensemble de plus de 6 667 œuvres parmi lesquelles figurent les plus grands acteurs des différents courants artistiques de ces deux périodes fondamentales des arts décoratifs du vingtième siècle en France. Chacune comprend l’ensemble des créations d’arts décoratifs allant du mobilier aux arts de la table mais aussi, et c’est moins connu, la sculpture, la peinture et le vitrail.

La qualité et la singularité de la collection repose essentiellement sur l’histoire de sa constitution, laquelle, jusqu’en 1925, se compose principalement d’acquisitions faites directement auprès des artistes lors des salons ou des expositions universelles. Elle s’est ensuite constamment étoffée et enrichie par des donations et des acquisitions réalisées grâce au généreux mécénat de nombreux contributeurs ou à la suite d’expositions organisées par l’institution.

Pour la période Art nouveau (1890-1910), elle comprend ainsi la reconstitution de l’aménagement intérieur du pavillon réalisé par Georges Hoentschel pour le pavillon de l’Union Centrale des Arts décoratifs à l’exposition de 1900 à Paris mais également plusieurs ensembles conçus par Hector Guimard, Émile Gallé, Louis Majorelle, Alexandre Charpentier, Jean Dampt, ainsi que des œuvres de Georges de Feure, Eugène Gaillard ou Édouard Colonna provenant de la galerie L’Art nouveau de Siegfried Bing.

La période Art déco (1910-1936), collection nationale unique, comprend plusieurs pièces de créateurs dont l’œuvre est rare, à l’image de Clément Mère et Paul Iribe mais surtout des ensembles uniques comme celui de l’appartement privé de la couturière Jeanne Lanvin conçu par Albert Armand Rateau (1925) (Donation Louis de Polignac), ou le bureau de l’Ambassade Française conçu par Pierre Chareau pour l’Exposition internationale des arts décoratifs modernes et industriels de Paris en 1925, tous deux reconstitués dans nos salles permanentes.

De l’Exposition de 1925, le département présente également le fabuleux chiffonnier anthropomorphe d’André Groult conçu pour la chambre de Madame dans L’Ambassade Française, pavillon de la Société des Artistes Décorateurs.

L’institution s’est illustrée depuis sa création par sa proximité avec les créateurs contemporains dont elle accueille les expositions, ainsi pour le salon de la Société des Artistes Décorateurs mais aussi les premières expositions de l’Union des Artistes Modernes dès 1930. Proximité qui lui a permis de tisser des liens privilégiés qui ont favorisé la donation d’œuvres par les artistes ou leurs ayants droits comme ce fut le cas pour la donation de Robert Mallet-Stevens provenant de son hôtel particulier parisien (1927) ainsi que l’ensemble unique de meubles provenant de la collection du grand couturier, mécène et collectionneur, Jacques Doucet (œuvres de Pierre Legrain, Marcel Coard, Jean-Charles Moreux…).

En outre, le département possède des ensembles plus rares comme celui conçu par Jean-Michel Frank pour François Mauriac ainsi que le mobilier personnel de Sonia Delaunay (1924) ou encore un vitrail de Sophie Tauber-Arp provenant du restaurant de l’Aubette à Strasbourg.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50