Pierre Reymond (1513-après 1584)
Vers 1545-1555
D’après un modèle gravé de Jacques Ier Androuet du Cerceau (Paris ? 1510 - Annecy après 1584)
Monogramme en or sur fond blanc : P. R (au revers), Email peint en grisaille, rehauts d’or.
H. 0,088 m ; D. de la base 0,087 m ; D. maximum 0,114 m
Inv. 2006.5.1
Lieu de création : Limoges
Anc. coll. Spitzer, Paris, n° 522
Anc. coll. Mannheim, Paris, n° 80.
Acquis grâce au mécénat de Jane Schulack

Salière ronde en forme de piédouche, en grisaille sur fond noir. Le revers présente un contre émail blanc opaque. La collerette du saleron a fait l’objet d’une restauration et quelques rehauts d’or ont disparu dans la partie inférieure du col. La finesse et la richesse décorative de ce cortège de Bacchus sont remarquables. Des faunes et des satyres, vêtus de simples feuillages, suivent en musique un char à la gloire de l’ivresse et du vin. Dans le saleron, un buste de femme de profil, à l’antique, est entouré de deux masques léonins et de quatre bouquets de fruits.

L’émailleur s’est inspiré d’une gravure de fonds de coupe de Jacques Ier Androuet du Cerceau (Henry de Geymuller, Les du Cerceau, leur vie et leur œuvre, Paris, 1887, fig. 68, p. 151).

Aucune pièce de ce type ne figurant dans les collections du musée des Arts décoratifs, cette salière vient utilement compléter l’ensemble des œuvres présentées dans le département Moyen Âge / Renaissance.

Monique Blanc, conservatrice au musée des Arts décoratifs, département Moyen Âge/Renaissance

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50