Jean Patou (1880-1936)
Vers 1925
Griffe tissée, fil rouge sur fond crème rosé à l’intérieur, côté gauche de la robe : « Jean Patou/Cannes/Monte Carlo/7 rue Saint Florentin Paris ».
Crêpe de soie chair, galon à décor imprimé et liseré or à motif floral orange, turquoise, noir et doré, broderie de perles de verre cuivrées et rosées, dentelle, mousseline de soie chair
Inv. 2004.3.1-2
Achat

Jean Patou met en avant le corps sportif et bronzé de la garçonne des années 1920. Pionnier du sportswear français, il dessine avec comme souci principal le confort de la femme moderne. Cet exemple caractéristique de la robe chemise, archétype de la garde-robe des Années Folles, démontre précisément les changements qui s’opèrent. D’une part, le raccourcissement de la jupe dévoile les jambes. D’autre part, l’essentiel de la structure du vêtement est réduit à deux panneaux rectangulaires coupés à plat et cousus bords à bords. La collection du musée de la Mode et du Textile compte à ce jour seulement trois robes du soir de cette époque charnière dans l’œuvre de Jean Patou. Cette robe du soir, en parfait état de conservation, nous permet d’apporter une lecture supplémentaire aussi bien du travail de Patou que de l’ensemble de la production des années 1920.

Pamela Golbin, conservatrice au musée de la Mode et du Textile, textile et mode du XXe siècle

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50