Vers 1910-1915

L’utilisation des projections lumineuses de vues sur verre à l’aide d’une lanterne est très diversifiée : récréative, puis pédagogique et enfin publicitaire. Pendant les entractes, le rideau de scène se déploie et constitue un emplacement publicitaire de premier plan. Depuis les années 1890, certains établissements, en particulier les cafés concert ont des rideaux tapissés d’affiches publicitaires. La publicité au cinéma s’organise : rideaux-réclames, projection d’images fixes.

Radiguet & Massiot est un important fabricant d’appareils scientifiques et de projections. Certaines des plaques portent la mention « projection Molteni », également connu comme fabricant d’appareils de projections. Les lanternes magiques fabriquées par Radiguet & Massiot permettent de projeter des images de grande taille. Ces projections lumineuses d’images fixes peuvent être considérées comme un jalon vers les premiers films publicitaires.

O’Galop signe les visuels de ces plaques. Son nom est associé au célèbre « bibendum » Michelin. Dessinateur humoristique, il se spécialise dans le dessin animé. En 1934, il est répertorié parmi les concepteurs de films publicitaires.

Réjane Bargiel, conservatrice au musée de la Publicité

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50