Cette exposition n’a pas été pensée comme une rétrospective, en donnant à voir les plus belles étoffes de Pierre Frey depuis 1935. (…) Ses tissus sont toujours le résultat d’une rencontre avec le passé, le présent, un lieu, un artiste… (…) Pour cette raison, la maison Pierre Frey a invité quatre designers à un exercice de style. Chacun d’entre eux intervient dans une des salles chronologiques pour réaliser un produit textile qui sortira en collection. (…) À la lumière de la modernité des réalisations de ces quatre artistes, le passé apparaît comme une richesse qu’il faut sauvegarder et transmettre.

Julien Colombier

« Flashball », Julien Colombier, 2015
Taffetas de polyester trevira, cs imprimé au jet d’encre, L. 140 cm  ; H. 105 cm
© DR

Né en 1972, Julien Colombier vit et travaille à Paris. Cet autodidacte forme son œil au contact des tissus imprimés et de l’Art déco. (…) Ses sujets de prédilection sont la nature et les motifs géométriques que son interprétation transforme en formes colorées, créant une ambiance irréelle mais vibrante de vie, à la limite parfois de l’abstraction. (…) Un rythme émerge, accentué par un jeu de contrastes et d’opposition de couleurs. Son talent est recherché par de nombreuses marques, telles que Chanel, Baccarat ou encore Cartier. (…) Fasciné par le rythme et la répétition, il apprécie également le travail de coloration qui peut modifier profondément la perception d’un même dessin. Pour l’exposition, il renvoie aux tissus Pierre Frey des années 1935-1959 en créant un imprimé aux couleurs franches qui réagit différemment aux lumières naturelle et ultraviolette, pour une perception changeante de l’étoffe.

Benjamin Graindorge

« Nuages », Benjamin Graindorge, 2015
Impression numérique sur fils posés gaufrés, L. 100 cm  ; H. 253 cm
© DR

Né en 1980 et diplômé de l’École nationale supérieure de création industrielle – Les Ateliers en 2006, Benjamin Graindorge est l’un des jeunes talents du design français. (…) Aujourd’hui, il a la chance de travailler sur toutes les échelles du design : le design industriel avec Ligne Roset ou Artuce, le design d’édition pour une entreprise comme Moustache et le design de recherche avec la galerie Ymer&Malta. (…) En regard des créations des années 1960-1979 de Pierre Frey, l’artiste a créé un papier peint pour lequel il a choisi de travailler sur des problématiques de perception visuelle en choisissant le pixel comme unité. En cela, il rejoint l’esprit de l’Op Art du début des années 1970.

Marcel Wanders

« Monster Garden », Marcel Wanders, 2015
Tapis de laine tufté main, L. 345 cm  ; l. 265 cm
© DR

(…) Marcel Wanders, né en 1963, est un créateur prolifique d’objets et de décors intérieurs. Ce talentueux directeur artistique a développé plus de mille sept cents projets pour des clients privés ou de grandes marques (…) Sa préoccupation principale est de redonner une touche humaine au design, inaugurant ce qu’il appelle le design « new age », courant dans lequel le designer, l’artisan et l’utilisateur sont réunis. (…) En miroir des textiles des années 1980-1999, Marcel Wanders a choisi de revisiter le thème de la fleur, auquel il apporte une vision toute personnelle, par l’ajout d’un monstre gentil qui vient bousculer l’univers charmant et délicat de la fleur. Le tapis baptisé Monster Garden, par sa fantaisie, son iconographie florale, animale, est la synthèse des univers combinés de Pierre Frey et de Marcel Wanders. Ce tapis semble s’animer sous l’action conjuguée des motifs géométriques et organiques intimement mêlés, de l’usage de couleurs expressives et du choix de la technique du tuft main qui révèlent l’effet tridimensionnel du tapis. (…).

Nao Tamura

« Shindõ », Nao Tamura
Jacquard de polyester non feu plissé. L.110 cm  ; H. 156 cm
© DR

Née en 1976, ayant grandi dans une famille de designers (…) Nao Tamura a suivi tout naturellement le même parcours. (…) Elle étudie le design, (…) comme un outil de communication à la Parsons School de New York. (…) Dans ses créations, Nao Tamura croise les cultures, les langages, les disciplines et les styles, guidée par une réflexion permanente. (…) Elle privilégie toujours une approche globale dans ses projets et leur exécution. (…) L’omniprésence de la nature comme source d’inspiration fait écho aux pratiques artistiques japonaises dans lesquelles la force et la beauté de la nature insufflent la vie aux œuvres. En résonance aux étoffes de la maison Pierre Frey des années 2000-2015, Nao Tamura puise dans son univers personnel pour créer un jacquard où l’empreinte de la nature est sensible. (…)

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50