Étui à mantille

Étui à mantille, Espagne, première moitié du XVIIIe siècle
Cuir modelé et incisé, métal
© photo : Felipe Ribon

(…) Légué au musée des Arts décoratifs en 1964 sous la dénomination de panier en cuir, l’objet intrigue par sa forme tout autant qu’il séduit par le raffinement du cuir dont il est paré. (…)

L’observation de cet objet montre que le vocable de « panier » par lequel il est désigné n’est pas approprié. Fermé par une serrure, présentant à l’intérieur un gainage en maroquin rouge bordé d’un galon or, il s’apparente davantage à un étui. L’étui, dans sa définition, est une boîte qui épouse la forme de l’objet qu’elle renferme de manière à le protéger. (…) Par comparaison, il est alors possible de dater cette œuvre de la première moitié du XVIIIe siècle où s’est développée en Espagne une production d’étuis adaptés à la conservation des mantilles les plus coûteuses.

Étui à mantille (détail), Espagne, première moitié du XVIIIe siècle
Cuir modelé et incisé, métal
© photo : Felipe Ribon

Apparue au XVIe siècle, la mantille est devenue au XVIIIe siècle l’accessoire essentiel des femmes de l’aristocratie. Le voile de dentelle ou de soie, lui-même objet d’ornements délicats, est maintenu par un peigne fixé sur la chevelure. Le peigne, de corne, d’écaille, d’ivoire ou de nacre pour les plus riches, présente un décor ajouré qui n’est pas sans rappeler le foisonnement des motifs de l’étui. Dès lors le décor de l’étui est en adéquation avec son contenu et devient logique pour qui connaît l’usage d’un tel objet. (…)

Adorno

« Adorno », Ruth Gurvich (plasticienne), Atelier Mériguet-Carrère (atelier de création et restauration en décors et cuirs de Cordoue), Émilie Cherchi (sellière-maroquinière / Maison Serge Amoruso), Jérémie Lopez (ébéniste), 2015
Cuir végétal, poirier, noyer, 85 x 14 x 66 cm
© photo : Felipe Ribon

Adorno est un objet d’art hybride entre sac et meuble, entre nomadisme et sédentarité. (…) Le cuir employé pour la fabrication d’Adorno est un cuir végétal repoussé à chaud, comme pour la création des cuirs de Cordoue, mais laissé à l’état brut. (..) Pour mieux rappeler que le cuir est une matière principalement utilisée pour contenir ou envelopper, Adorno est bâti comme un sac, lequel vient habiller une structure en bois qui le place en hauteur. Cette charpente tient aussi bien de l’ossature que du panier pour rappeler la forme de l’étui à mantille. (…) Néanmoins, la forme du sac est structurée par un minutieux travail de coutures et de patronage qui lui permet de se maintenir tout en préservant sa souplesse naturelle retrouvée. (…)

Le motif principal qui tapisse le cuir de ce petit meuble de rangement conforte cette démarche de filiation avec la matière et la technique. À la fois graphique et floral, il est une rosace à six branches dont la répétition et la superposition troublent la lecture. (…) Forme et ornement sont ici le langage de la matière, des repères symboliques et références culturelles qui permettent de lire et comprendre l’objet d’art et ses filiations.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50