Le coffre à jouer : les jouets du musée des Arts décoratifs comme vous ne les avez jamais vus

du 9 avril au 30 août 2015

Pour célébrer les quarante ans du département des jouets, le musée des Arts décoratifs présente Le coffre à jouer : les jouets du musée des Arts décoratifs comme vous ne les avez jamais vus. Ce projet est l’occasion de découvrir une sélection de plus de 300 jouets, chefs-d’œuvre et jouets emblématiques de la collection. Jouet précieux ou artisanal, traditionnel ou moderne, culte ou unique, de France ou d’ailleurs, chaque pièce exposée est représentative de l’histoire du jouet, tout en étant exceptionnelle par son histoire, sa réalisation ou sa signification. Certaines sont inédites, sorties des réserves pour la première fois, d’autres sont à redécouvrir. Le visiteur est amené à renouveler le regard qu’il porte sur le département des Jouets dans une scénographie, signée Leslie Setbon, véritable invitation à jouer pleinement le jeu de la mise en scène, et à changer d’échelle en se débarrassant de ses repères. La visite de la galerie des Jouets se fait alors d’une façon tout à fait nouvelle, ludique et surprenante.

Téléchargez le dépliant de l’exposition « Le coffre à jouer »
PDF - 1.7 Mo

Commissariat
• Anne MONIER, conservatrice au département des jouets

Scénographie
• Leslie SETBON

Présentation

Depuis 1885, le musée des Arts décoratifs n’a cessé d’acquérir, de conserver et d’exposer des jouets, pour leur valeur esthétique mais également pour leur signification culturelle et sociale. « Première initiation des enfants à l’art », d’après Baudelaire, les jouets ont toute leur place au musée !

Au cours du XXe siècle, depuis l’exposition « Enfance » au Petit Palais en 1901, et la création de la Société d’amateurs de jouets et jeux anciens en 1905, l’enfant et les jouets sont devenus de véritables sujets d’étude (principalement en histoire, en sciences sociales, en psychologie). Les parents et les spécialistes se sont intéressés progressivement au rôle éducatif des jouets, à leur influence sur les enfants, et ont contribué à leur évolution. Ils ont également été étudiés comme témoignages d’une époque et d’une société.

En 1975, le département des jouets du musée des Arts décoratifs a été créé, afin de conserver ces œuvres et d’organiser des expositions autant à destination des enfants que des adultes. La collection s’est considérablement étoffée, au point de compter aujourd’hui plus de 15 000 pièces, objets rares et précieux, mais aussi exemplaires des jouets les plus populaires de leur temps.

À travers une scénographie étonnante, l’exposition reprend les grands thèmes du monde du jouet, à partir d’objets exclusivement issus du département dont un grand nombre a été restauré pour l’occasion. L’exposition s’ouvre par une présentation des jouets les plus anciens, qui sont aussi les plus précieux, conservés avec soin par leurs différents propriétaires depuis le XVIIIe siècle. Il s’agit de jeux de loto, de dés, mais aussi de hochets en argent, en or et en vermeil qui s’apparentent davantage à des bijoux ou à des pièces d’orfèvrerie, portés en pendentif par les nourrices de l’époque pour divertir les plus petits.

Figurines soldats de la guerre 14-18, dessiné par JOB, France, 1916
Bois découpé peint
© Les Arts Décoratifs, Paris / photo : Jean Tholance

Une vitrine est consacrée aux jouets cultes que sont les soldats, les chevaux à bascule, les dînettes ou encore les ours en peluche. On y trouve aussi des Barbie emblématiques, quelques poupées en porcelaine de la fin du XIXe siècle, ainsi qu’une poupée française en tissu datant de 1890. Cette dernière, bien que très populaire à son époque, contrairement aux poupées de porcelaine qui pouvaient être très onéreuses, est aujourd’hui devenue un objet rare. En effet, si en Grande-Bretagne et aux États-Unis le marché des poupées de chiffon se développe au XIXe siècle, la France s’oriente très rapidement vers une production de luxe, destinée à l’exportation. Cette poupée dite « Catiche », véritable objet du quotidien de toutes les classes sociales, réussit plus difficilement à survivre à son utilisation.

Une autre vitrine s’intéresse aux jouets d’imitation comme les panoplies, et montre notamment des déguisements religieux d’évêque ou de prêtre datant de la première moitié du XXe siècle. Les boutiques miniatures sont aussi présentes, telles les épiceries et les écoles, mais aussi des thèmes plus rares, le fleuriste ou l’atelier de bronzier.

Hulk, Mego Corporation, États-Unis, 1978
Plastique, tissu, 30 cm
© Les Arts Décoratifs, Paris / photo : Jean Tholance

Le parcours explore ensuite la petite enfance, avec les hochets, les culbutos, certains en bois peint de la fin du XIXe siècle, et les tableaux d’éveil. Les jouets de construction sont également exposés, depuis les tout premiers fabriqués en pierre aux briques Lego, plus récentes. Les héros de l’enfance sont, eux aussi mis en scène, du petit chaperon rouge à Dark Vador, de Bibi Fricotin à Totoro.

Enfin, l’exposition se termine par une vitrine de jouets d’artistes et de designers, résultats de recherches pédagogiques et formelles caractéristiques des XXe et XXIe siècles. Le visiteur découvre successivement un yoyo de Sonia Delaunay, un chien à trainer de Keith Haring, un puzzle d’Antonio Vitali ou encore des peluches de Takashi Murakami.

Afin que les visiteurs, notamment les enfants, puissent s’amuser et découvrir certaines pièces exposées, un espace de la galerie des jouets a été aménagé avec des jeux de société anciens, reproduits pour l’occasion.

Pour cet anniversaire, le département des jouets met en lumière sa très riche collection. Le visiteur se trouve plongé dans l’univers de l’enfance, moment d’émotion et d’émerveillement, et peut-être pour certains de nostalgie.

Activités proposées autour de l’exposition

Activités pour jeunes et en famille

ATELIERS
La visite est suivie d’une application pratique destinée à mieux faire comprendre les gestes, les matériaux et les lignes des arts décoratifs, de la mode ou de la publicité. L’atelier est animé par un conférencier des Arts Décoratifs ou un professionnel invité, créateur, designer, styliste, graphiste.

Tarif : 12 € / personne
Durée : 2h
15 personnes max.
Réservation obligatoire au 01 44 55 59 25/59 75 ou par courriel : jeune@lesartsdecoratifs.fr

Atelier 4-6 ans : Chevaliers, reines et empereurs

Les emblèmes de la force et du pouvoir sont à retrouver dans les collections du musée des Arts décoratifs pour la réalisation d’un blason aux armoiries personnelles.

Mercredi 21 décembre 2016 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 28 décembre 2016 de 14:30 à 16:30 Réserver

Atelier 7-10 ans : Chevaliers, reines et empereurs

Les emblèmes de la force et du pouvoir sont à retrouver dans les collections du musée des Arts décoratifs pour la réalisation d’un blason aux armoiries personnelles.

Jeudi 22 décembre 2016 de 14:30 à 16:30 Réserver
Jeudi 29 décembre 2016 de 14:30 à 16:30 Réserver

Pas de dates prochainement

Pas de dates prochainement

Stage

Pas de dates prochainement

Pas de dates prochainement

Visites guidées pour le public en groupe

Tous les groupes souhaitant effectuer une visite guidée ou une visite libre doivent effectuer une réservation préalable.
Des visites guidées (1h30) peuvent être programmées en français, anglais ou allemand, à la demande des groupes, avec un(e) conférencier(e) spécialisé(e) du musée.
Des visites guidées spécialement adaptées sont proposées au public déficient visuel.

Coût d’une visite guidée en français120 € / groupe de 25 personnes maximum + entrée TR à l’exposition
Coût d’une visite guidée en langue étrangère125 € / groupe de 25 personnes maximum + entrée TR à l’exposition

Les écoles professionnelles bénéficient de tarifs spécifiques, sur réservation uniquement :

Visite guidée (1h) en français80 € / groupe de 25 personnes maximum (visite et entrées incluses)
Visite guidée (1h) en langue étrangère88 € / groupe de 25 personnes maximum (visite et entrées incluses)
Tarif de visite libre (sans visite)30 € / groupe de 25 personnes maximum

Visites libres pour le public en groupe

La réservation des visites libres en groupe (sans conférencier des Arts Décoratifs) s’effectue désormais uniquement en ligne : cliquez ici.
Après règlement de votre commande, vous obtiendrez une autorisation de visite à présenter (et ajuster si besoin) en caisse lors de votre venue.

2 COMMENTAIRES
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50