Le décorateur

Néoclassique dans son style mais conceptuel par son approche, Tristan Auer développe des espaces rigoureusement dessinés, relevés de détails malicieux. Cet ancien élève de l’Ésag Penninghen fit ses débuts auprès de Christian Liaigre et Philippe Starck avant de fonder son agence Izeu en 2002. Il enchaîne depuis les agencements d’intérieurs privés, boutiques et hôtels. Il participe actuellement au chantier de réhabilitation du Crillon, place de la Concorde à Paris, et s’emploie à métamorphoser le mythique club parisien Les Bains Douches en hôtel.

La pièce du musée

Michel Boyer, Lustre Monumental, 1972
© Les Arts Décoratifs, Paris / photo : Jean Tholance

Tristan Auer a sélectionné un lustre monumental, en acier poli, métal laqué, néon et verre, créé en 1972 par le designer et architecte d’intérieur Michel Boyer (1935-2011), réputé pour ses aménagements de sièges sociaux, boutiques de luxe, hôtels et ambassades. L’objet a été donné aux Arts Décoratifs par Françoise Zanetti, Jacqueline Martin et Marie-Lise Bensaba en 2013.

Le décor à vivre

Cerné de miroirs, placé au centre du dressing, le luminaire structure l’espace. Ses néons éclairent quatre niches, dédiées aux différentes panoplies de la journée d’un homme. Costumes, vestiaire casual, tenues du soir, à chaque alcôve son style, symbolisé par un revêtement mural, une couleur et un motif. Le dernier corner est consacré aux souliers et accessoires de cirage.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50