À l’occasion du trentième anniversaire de l’ouverture, en son sein, du musée des arts de la mode, fonde en 1986 a l’initiative de pierre berge et de l’industrie française du textile, et avec l’appui décisif de Jack Lang, alors ministre de la culture, le musée des Arts décoratifs se devait de rendre hommage à cette aventure collective et a ce grand « moment de mode », en remettant en lumière ces collections comptant parmi les plus importantes au monde, à travers une grande exposition, présentée dans les espaces de la nef.

Cette version de Fashion Forward, spécialement adapté pour l’itinérance, adopte le parti pris d’un voyage au fil du temps, du milieu du XIXe siècle avec la naissance de la haute couture à la création la plus contemporaine. Elle se propose de dessiner de manière vivante l’évolution de la mode selon ses créateurs, selon ses clientes, selon ses époques, car plus que jamais la mode aux arts décoratifs c’est aussi un domaine artistique qui sait trouver écho dans les autres domaines de collection du musée. Au-delà des techniques, des matières et du dessin, la mode est aussi une histoire du temps et des attitudes, le reflet d’un art de vivre.

La Mode est plus passionnante encore quand elle ne parle pas qu’à elle-même. Ainsi, de manière inédite, il a été choisi de resituer chacun de ces « moments de mode » dans son contexte humain, artistique et social, non pas pesamment, mais par autant d’ellipses décoratives qui marquent les affinités électives que la mode entretient avec les arts du décor. Papiers peints panoramiques de Zuber, dessins de Paul Iribe pour les Robes de Paul Poiret, ou portes de marqueterie de paille imaginées par Jean-Michel Frank pour l’écrivain François Mauriac, forment les écrins sensibles et parfaits aux expressions stylistiques de la mode et aux métamorphoses des corps et de l’allure depuis le milieu du XIXe siècle.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50