Selon les définitions des dictionnaires de la mode, Tom Ford n’est ni créateur, ni couturier. Il est un des seuls à brandir l’écriteau de designer. En prenant la direction artistique de toutes les lignes de la marque Gucci, où il est entré en 1990, Tom Ford, formé à l’école du prêt-à-porter américain et des grands entrepreneurs autodidactes, se situe à l’opposé de la philosophie vestimentaire de la décennie précédente. Le redressement spectaculaire de la marque dont il est à l’origine, les interférences qu’il a pilotées avec un art du marketing entre business et création ont masqué la singularité de son expression et sa portée. Tom Ford a précipité l’absorption du monde de la mode dans le monde du luxe. Il a modelé l’image du créateur, jonglé adroitement entre le monde des affaires et celui de la création. La collection automne-hiver 1996-1997 synthétise le style du designer. Elle est aussi celle qui le consacre auprès du grand public. Les robes bijoux que le créateur dit être inspirées du travail de Charles & Ray Eames, les tailleurs pantalon au porté souple, les ensembles monochromes à combinaisons variables participent à une sexualisation nouvelle de la femme. Tom Ford a quitté la maison Gucci en 2004.

1 COMMENTAIRE
  • Une expo...
    2 décembre 2012 22:55, par Marie

    Une expo qui donne envie, y a-t-il plus d’informations sur les dates de l’exposition ?

    Merci.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50