Jacqueline Kennedy, les années Maison-Blanche

du 19 novembre 2002 au 16 mars 2003

Soixante-dix costumes et accessoires originaux portés par Jacqueline Kennedy de 1959 à 1963 seront exposés au musée de la Mode et du Textile. Plus de deux cents documents d’archives, de films, et de photographies provenant de la John F. Kennedy Library and Museum et des prêts accordés par Caroline Kennedy illustreront cette période durant laquelle la première dame des États Unis a contribué au rayonnement de son pays. Inaugurée l’année passée à New York, au Metropolitan Museum of Art, le musée de la Mode et du Textile accueille, pour sa seule et unique étape en dehors des États-Unis, cette exposition itinérante.

Personnage mythique, Jacqueline Kennedy impose un style épuré, aux lignes sobres et raffinées qui marque à jamais son époque bien au-delà des frontières de son pays. Attentive, généreuse, respectueuse des hommes et des cultures, elle élimine les signes extérieurs de richesse en adaptant avec harmonie et simplicité le choix de sa garde robe.

L’exposition est ainsi l’occasion de présenter ces pièces emblématiques, témoins d’une nouvelle élégance américaine : le manteau grège accessoirisé du célèbre chapeau « Pill Box » porté lors de la cérémonie d’investiture de son mari ( janvier 1961) ou la robe deux pièces en lainage bouclé rouge choisie à l’occasion de sa visite guidée télévisée de la Maison-Blanche le jour de la Saint-Valentin 1962, ou encore les ensembles de soie unis verts ou roses qu’elle porte lors des voyages officiels effectués seule en Inde et au Pakistan (mars 1962).

Parmi les autres pièces historiques seront exposées la robe du soir longue et sa cape assortie en dentelle de raphia rose et blanc, portées au palais de l’Élysée en présence du Général de Gaulle (mai 1961) et la robe en mousseline rose entièrement brodée de sequins qui fascina le leader soviétique, Nikita Khrouchtchev, à Vienne (juin 1961).

L’exposition rend également compte des années d’activité culturelle que Jacqueline Kennedy mène à la Maison-Blanche. Dès l’investiture elle entreprend la restauration de cette résidence dans laquelle se sont succédés tous les présidents américains. Soucieuse de revaloriser l’image de ce symbole national, elle fonde alors le Comité des beaux-arts de la Maison-Blanche dont la mission est de restituer la richesse du patrimoine mobilier, malheureusement dispersé. Elle est à l’initiative de nombreuses manifestations officielles très marquées par leur élégance, transformant ce lieu en une vitrine de la création artistique et intellectuelle : peintres, musiciens, écrivains, scientifiques se mêlent ainsi aux hommes politiques, diplomates et chefs d’État.

Cette exposition a été organisée par la John F. Kennedy Library and Museum et le Metropolitan Museum of Art.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50