Sybilla

Prêt-à-porter automne-hiver 1987-88

(…) Apparue sur le scène de la mode en 1983 après un passage chez Yves Saint Laurent, Sybilla a organisé peu de défilés au regard du travail singulier et fondateur qu’elle laisse derrière elle. De ses vêtements, on dit qu’ils ont la beauté des rides dont ils empruntent les courbes, les sillons, les rictus et les charmes. Cet automne-hiver 1987-88 se porte avec des manteaux crispés sur les hanches, des robes savamment nouées sur le buste, ou des chemisiers au col fontaine. (...)

(…) Les odalisques et la nature ont leur faveur. Un monde volontiers plus féminin, moins carnassier, se fait jour. Sybilla qui a toujours souhaité travailler dans un cadre semi-artisanal proche de celui du sur-mesure, met ses connaissances techniques au service de ses inspirations naturalistes et nostalgiques. Sous l’enroulement spontané d’un manteau se dissimule une coupe aux détails complexes. En 1988, elle reçoit le prix Balenciaga dont elle peut, sans crainte, être l’héritière stylistique.

Forum : écrire un commentaire


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50