Marc Audibet

Prêt-à-porter automne-hiver 1986-87

Il n’aura pas fallu plus de huit défilés à Marc Audibet pour se faire un nom. Il appartient à cette famille de créateurs dont le travail, au compte goutte, à force de précision et de responsabilité est regardé un jour par qui se préoccupe de création. Il est non seulement à la croisée des chemins des années 1980 mais il les dirige, en indiquant et préparant le terrain à plusieurs générations de créateurs, qui de Sybilla à Helmut Lang, de Jill Sander à Raf Simons privilégieront l’essentiel à l’effet. De l’automne hiver 1984-85 à l’été 1988, Marc Audibet dicte avec la concision d’un sémiologue, un lexique de mode qui fait fi des renouvellements saisonniers, des engouements mort-nés et les combat. Soucieux de faire parler la matière avant le dessin , le créateur qui a fait ses armes chez Ungaro et Cerruti, est à la naissance d’une des plus innovantes découvertes vestimentaires de la seconde moitié du XXe siècle. Il élargit la notion d’élasticité à des tissages classiques et convertit les gabardines, les crêpes, la mousseline ou le satin aux vertus du stretch. (…) La présentation de la collection automne hiver 1986-87 est un exercice virtuose sur fond de musique répétitive. Sans entrave, les vêtements qui ont perdu leurs coutures, se drapent avec naturel et nonchalance. Audibet excelle dans les disproportions harmonieuses. Une manche trop large, un dos cuillère susurrent leur différence plus qu’ils ne les crient. Ce rien qui fait toute la différence et que Audibet manipule avec la dextérité des plus grands, modélise un vêtement au delà des modes. (…) Le créateur a potentiellement inventé l’équivalent au costume ethnique : un vêtement urbain et moderne ce vers quoi hélas la mode essaie de ne pas tendre pour ne pas disparaître.

1 COMMENTAIRE (PAR LES INTERNAUTES)

  • Merci Marc Audibet 9 octobre 2010 11:20, par Laure Bideaul

    J\’ai redécouvert au Musée des Arts Décoratifs votre travail personnel de 1984 à 1988 et je voulais vous dire que la grande technicité, la pureté des lignes, les accords colorés, la modernité encore pour aujourd\’hui de vos collections m\’ont ravie. Je suis moi-même prof de modélisme et parfois en butte à cette mode spectacle qu\’on nous impose où l\’accessoire l\’emporte sur la beauté du vêtement : j\’ai eu un coup de coeur rafraîchissant et rassurant car ce sont vos collections,celles de Saint Laurent et de Yamamoto qui pour moi restent vraiment intemporelles dans ce que j\’ai redécouvert. Voilà. ça m\’a fait du bien de partager avec votre boîte mail mon ressenti ! Bon courage pour la suite et merci encore pour votre énergie créative.

Forum : écrire un commentaire


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50