1868-1889


Le changement de régime politique n’affecte en rien le costume féminin qui perpétue son goût pour le XVIIIe siècle et le style tapissier. La crinoline cède la place à la tournure, omniprésente durant toute la période. Cette dernière prend vers 1869 l’aspect d’une armature métallique faite de demi-cerceaux. Soutenues par la tournure, les robes forment, derrière, un pouf, qui peut être un drapé. Pour sortir, on porte le jour une visite. Ce petit manteau léger emprisonne tout le haut des bras restera, malgré ses contraintes, en vogue jusqu’en 1890. Ces éléments peuvent être réalisés à partir de châles cachemire, dont on commence à se départir. De 1874 à 1876, le pouf tend à disparaître mais la tournure subsiste sous l’aspect d’une queue d’écrevisse. La robe, au corsage ajusté, se dote, elle, d’une petite traîne. De 1877 à 1881, la silhouette devient filiforme, allant même parfois jusqu’à l’abandon de la tournure. Cependant, cette dernière reprend l’offensive, cambrant les reins à angle droit et enflant à tel point qu’on la nomme strapontin, du fait de son système rétractable lorsque que la femme s’assoit. L’intégralité de la période se caractérise par l’emploi d’étoffes riches et très ornées. En 1885, le tailleur anglais Redfern invente le costume-tailleur pour femme. Les bottines noires demeurent de mise en ville et prennent un aspect décolleté pour le soir.

Sous prétexte de correction, les costumes masculins se font de plus en plus sombres et rigides. Avant 1880, jaquette et redingote sont courtes. Après 1880, tous les vêtements se boutonnent très haut sur la poitrine ; le pantalon reste, quand à lui, collant et les lignes s’étriquent. Le jour, le complet-veston s’impose. A partir de 1873, la cravate de ville, jusque-là noire, peut prendre des tons variés.

Repères


1869
Ouverture de la Samaritaine

Vers 1869
Les premiers métiers à broder mécaniques, importés en fraude de Suisse, sont installés en Picardie dans la région de Saint-Quentin

1869
Inauguration du canal de Suez
Gustave Flaubert écrit L’éducation sentimentale
Pierre-Auguste Renoir peint La Grenouillère

1870-1871
Guerre franco-prussienne, à l’issue de laquelle la France perd l’Alsace et la Lorraine

1870
4 septembre : déchéance de l’Empire et proclamation de la IIIe République
Léo Delibes compose la musique du ballet Coppélia joué à l’Opéra de Paris

1871
18 mars : Commune de Paris, dont le soulèvement est réprimé en mai
Arthur Rimbaud écrit le poème Le Bateau ivre
Giuseppe Verdi compose son opéra en quatre actes Aïda

A partir de 1871
Emile Zola publie la série des Rougon-Macquart

1872
Georges Bizet compose la musique de scène L’Arlésienne composé pour le drame en trois actes d’Alphonse Daudet
Edgar Degas peint Le Foyer de la danse à l’opéra de la rue Le Peletier

1873
Claude Monet peint Impression soleil levant
Amédée Bollée invente le premier véhicule à vapeur « L’Obéissante » considérée comme l’ancêtre de l’automobile

1874
Le magasin du Printemps publie les premières pages de catalogue de vente illustrées
Première exposition impressionniste dans l’ancienne galerie du photographe Nadar
Jules-Amédée Barbey d’Aurévilly publie son recueil de six nouvelles Les Diaboliques

1875
Georges Bizet écrit son opéra comique en quatre actes Carmen

1876
Pierre-Auguste Renoir peint Le Moulin de la Galette
Paul Abadie débute la construction du Sacré-Cœur de Montmartre

1877
Piotr Ilitch Tchaïkovski compose la musique du ballet Le Lac des cygnes présenté pour la première fois à Moscou
Camille Saint-Saëns compose son opéra Samson et Dalila

1879
Paul Cézanne peint Le Golfe de Marseille vu de l’Estaque

1880-1967
L’Art et la Mode, revue d’élégance mondaine, reproduit la première photographie de mode en 1880

1880
Auguste Rodin réalise le modelage du Penseur

1881
John Redfern, créateur anglais du tailleur féminin, ouvre une succursale à Paris
Loi Jules Ferry sur l’enseignement primaire gratuit, laïque et obligatoire

1882
Théodore Ballu et Edouard Desperthes construisent l’Hôtel de Ville de Paris

1883
Invention de la dentelle chimique en Allemagne et en Suisse
Guy de Maupassant écrit son roman Une Vie

1883
Emile Zola écrit un roman qui s’inspire des grands magasins parisiens Au Bonheur des dames

1884
Claude Debussy obtient le prix de Rome avec la cantate L’Enfant prodigue
Edouard Delamare Deboutteville et Léon Malandin inventent la première voiture à moteur à combustion interne à pétrole

1885
Début de Mistinguett au Trianon Concert

1886
Georges Seurat termine son tableau Un Dimanche après-midi à l’île de la Grande Jatte
César Franck compose sa Sonate pour violon et piano en la majeur
Ouverture des Magasins de Louvre
Ouverture à Montmartre du cabaret des Assassins, devenant plus tard Le Lapin agile

1887
Gustave Fauré termine la composition de son Requiem en ré mineur
Alexandre Borodine commence à composer son opéra en quatre actes Prince Igor. L’œuvre sera achevée en 1890 par Nikolaï Rimski-Korsakov
Henri de Toulouse-Lautrec peint Au Moulin de la Galetteainsi que La Goulue et Valentin le désossé

1888
Paul Gauguin peint La Vision du sermon
Paul Sérusier peint Le Talisman
Vincent Van Gogh peint Les Tournesols

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50