La nef des Arts Décoratifs © Les Arts Décoratifs / Luc Boegly

Laboratoires d'excellence (LABEX)

Dans le cadre de sa politique universitaire et des investissements d’avenir liés au Grand Emprunt, le gouvernement français a lancé en 2010 un appel à projets devant aboutir à la création de « laboratoires d’excellence » (Labex). Son objectif : soutenir et amplifier le rôle et la visibilité internationale des meilleurs laboratoires de recherche français.

Le jury international a statué sur la candidature de 239 projets de Labex, parmi lesquels 63 en sciences humaines et sociales. Il a retenu 6 projets sur les 11 présentés par le PRES HeSam. Le projet CAP (Création, Arts et Patrimoines) élaboré sous la coordination de Philippe Dagen, Professeur d’histoire de l’art à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en collaboration avec neuf partenaires du PRES HeSam et six établissements sous tutelle du ministère de la culture fait partie des lauréats.

A la fois observatoire et laboratoire expérimental, le Labex CAP étudiera la création, les arts et le patrimoine et les prendra comme points d’appui pour penser les mutations de la société contemporaine liées à la mondialisation de la vie économique, des communications et des cultures. Il s’agira de mieux comprendre ces mutations qui traversent l’ensemble des activités sociales et de les accompagner.

Émanation du PRES HeSam, le Labex Création, Arts et Patrimoines s’appuiera sur des compétences scientifiques de premier plan dans les domaines des théories esthétiques et de la philosophie de l’art, de l’histoire de l’art, des études musicales, de la poétique, de l’anthropologie culturelle, de la sociologie de l’art, de l’histoire des techniques, et des techniques de communication. Un point fort du laboratoire CAP réside dans son association avec de grandes institutions patrimoniales extérieures au PRES HeSam et ne relevant pas exclusivement du domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche mais de celui de la culture et de la communication. Ceci offre une ouverture incomparable sur la recherche extra universitaire et fera du laboratoire CAP le lieu d’un décloisonnement de recherches, de compétences et de professions trop longtemps séparées.

Les travaux menés dans le cadre du laboratoire Création, Arts et Patrimoines étudieront la création comme moteur de toute mutation, qu’elle soit artistique ou non, et comme facteur d’hybridation des transmissions culturelles.

Il s’agira ce faisant :

- de mener une étude transdisciplinaire de la création et de ses processus, en termes cognitifs et sociaux ;
- de retracer, sur la longue durée, les étapes menant de la création à la patrimonialisation, et les effets en retour de celle-ci sur la première ;
- d’interroger l’histoire de la patrimonialisation et les définitions de la notion de patrimoine, selon les lieux et les périodes, dans le cadre d’une large réflexion de type comparatiste ;
- de mettre en œuvre un rapport dynamique entre création, patrimoines, et technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le cadre des transformations de l’économie mondiale des pratiques culturelles.

Une attention particulière sera portée à l’extension et au transfert de démarches, de pratiques, de méthodes des domaines artistiques sous toutes leurs formes, vers la création et l’innovation en matière scientifique, industrielle et, plus globalement, vers l’ensemble de la société dans un contexte de progrès économique et social.

Le laboratoire Création, Arts et Patrimoines se dotera d’un important volet de formation de niveau master et doctorat. Il ne s’agira pas seulement de renforcer la qualité des formations existantes dans les domaines des musées, des bibliothèques, des industries créatives qui vont bénéficier de l’appui concerté des différentes filières (arts, histoire, esthétique, ingénierie, design, sciences de l’information et de la communication, économie et management), mais aussi de créer des formations nouvelles rendues possibles par la synergie, à ce jour inédite, entre création et patrimoine, art et industrie, recherche fondamentale et recherche appliquée. Ces formations auront une vocation non seulement nationale mais aussi internationale (et notamment européenne).

Se proposant comme centre de ressources scientifiques, le laboratoire d’excellence Création, Arts et Patrimoines mènera une politique de valorisation à destination des décideurs tant privés que publics en interrogeant la façon d’impulser des innovations créatrices d’activité et d’emploi pour les entreprises, les institutions et les organisations au sens large, de nombreux secteurs d’activité se nourrissant aujourd’hui de la création artistique, des sciences sociales ou de la recherche scientifique pour se renouveler et pour innover.

Partenaires du Labex CAP

BnF (Bibliothèque nationale de France), Centre Georges Pompidou, CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), EHESS (Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales), ENSAPLV (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette), ENSAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers), EPHE (École pratique des Hautes Études), ESCP Europe (Ecole supérieure de commerce de Paris Europe), INHA (Institut national d’histoire de l’fart), IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/musique), Ensci (École Nationale Supérieure de Création Industrielle), INP (Institut national du patrimoine), MQB (Musée du Quai Branly), Les Arts Décoratifs, Sèvres - Cité de la céramique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Contact presse

Zinaida Polimenova
Mél. : zinaida.polimenova@univ-paris1.fr

Marie-Laure Moreau
Tél. : 01 44 55 58 78
Fax : 01 44 55 57 93
Mél. : presse@lesartsdecoratifs.fr

Pour télécharger ce(s) document(s) au format .pdf, vous devez posséder le logiciel Acrobat reader.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50