Ioanid, 2003 © Mihail Moldoveanu

Bucarest

du 12 janvier 2010 au 10 février 2010

La bibliothèque des Arts Décoratifs présente, du 12 janvier au 6 février 2010, un porte-folio et un livre de photographies sur Bucarest par Mihail Moldoveanu

JPEG - 665 ko
Frontons, 2001
© Mihail Moldoveanu

"Depuis ma tendre adolescence, j’ai une véritable passion pour cette ville, où je suis né. J’aimais m’y perdre, j’aimais son côté mystérieux. Par la suite j’ai quitté Bucarest, pour toute une série de raisons qui n’avaient pas trait à ma grande passion pour la ville, restée intacte.

Dans les années 90 j’ai commencé à revisiter Bucarest, en faisant des photographies, dans le but de témoigner de cette sensation si forte mais difficilement descriptible de la ville. Ici il s’agit d’une ville qui dort ; pour une raison inconnue les habitants se sont retirés dans une sieste prolongée, semble-t-il, attirant ainsi l’aventurier dans une incursion indiscrète.

De façon « objective », on peut affirmer que la ville a des caractéristiques bien à part. Malgré une présence importante du néoclassicisme français fin 19e dans les bâtiments institutionnels, remplacé ultérieurement par une version roumaine d’Art nouveau et puis par d’autres styles en vogue dans le 20e siècle, ici l’intérêt ne réside pas dans les images de carte postale. Les monuments sont plutôt discrets et les Bucarestois ne font pas de prosélytisme, comme les Napolitains ou les Viennois.

A Cimitirul Bellu, le cimetière le plus important de la ville, l’amalgame des formes dépasse toute tentative d’inventaire. On y trouve de beaux monuments funéraires d’un style très « pur » - le 1900 roumain, ou encore l’arménien, ou le liberty italien - mais dans la plupart des cas tout se mélange dans le bonheur le plus complet : colonnes byzantines, frontons néoclassiques, toitures coniques, fenêtres ogivales, décorations géométriques des plus inattendues, lions en marbre, aigles en bronze, pyramides, anges avec les ailes brisées. Tout paraît témoigner d’une singulière inventivité.

Mon travail est un hommage à ce génie local, souvent anonyme."

Mihail Moldoveanu

Bibliothèque des Arts Décoratifs
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès

Tél. : 01 44 55 59 36
Mél. : biblio@lesartsdecoratifs.fr


La bibliothèque est :
- ouverte le lundi de 13h à 19h, le mardi de 10h à 19h et du mercredi au vendredi de 10h à 18h
- fermée les samedis, dimanches et lundis matin, les jours fériés, du 25 décembre au 1er janvier et le mois d’août.

Paris College of Art et Le Tanneur soutiennent les acquisitions d’ouvrages de la bibliothèque des Arts Décoratifs.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50