Martine Bedin, Città, 17 vases et autres objets blancs

du 15 février 2007 au 27 mai 2007

La programmation de la galerie d’actualité s’ouvre le 15 février 2007 avec une exposition consacrée aux dernières créations de Martine Bedin, Città, 17 vases et autres objets blancs, réalisés par l’artiste entre 2002 et 2006. Ces pièces aux éditions limitées, voire uniques, exploitent les ressources des matériaux les plus divers : céramique, marbre, verre, terrazzo et le savoir-faire d’artisans fidèles.

Martine Bedin, architecte, est devenue après avoir participé à la Triennale d’architecture de Milan en 1979, membre fondateur du groupe Memphis au côté d’Ettore Sottsass. En ce tout début des années 1980, installée entre Milan et Paris elle enseigne le design, dessine pour l’industrie, conçoit des aménagements intérieurs, conseille les entreprises sur leur image artistique. Elle s’interroge au cours de ces années, sur son rôle et sur ce qu’elle pourrait apporter d’autre. Cette démarche introspective la décide à se concentrer sur la réalisation de pièces de mobilier uniques, dénonçant peu à peu la logique commerciale du design, préférant le dessin et la production artisanale.

Ces dix-sept vases sont le fruit de cette réflexion. Ils ont comme point commun leur couleur blanche, et leur forme évoquant l’architecture et ses techniques de construction. Ils portent les noms des villes traversées par l’artiste : Roma, Bastia, Cracovia, Carrara, autant de lieux qui ont marqué et inspiré Martine Bedin. Les claustras de béton, l’appareillage des murs d’une maison corse, le cimetière juif de Cracovie par exemple, retiennent son attention et deviennent ainsi le point de départ de son travail. Ces images en tête, elle crée ces vases où se superposent de fines tuiles de porcelaine, où s’agencent et s’accumulent de petits cubes pleins ou évidés en marbre. Ils ont été réalisés dans différents ateliers italiens où Martine Bedin a su trouver des artisans à la hauteur de son perfectionnisme et de ses recherches.

Quatre objets (présents dans l’exposition) sont à l’origine de cette série : une étagère en porcelaine (Manuscrit, 2002), deux luminaires en métal avec abat jour cubique en verre dépoli (Lampe A et B, 2003) et un petit siège de marbre blanc (Muret, 2003)

À travers cet ensemble sans cesse enrichi, l’artiste renoue avec la création d’objet, longtemps abandonnée pour le mobilier.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50