Vues d’expo­si­tions © Les Arts Décoratifs

Expositions terminées

ALBI : La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor
JPEG - 922.6 ko
Affiche avant la lettre [L’hippodrome 4 clowns], 1882
Lithographie couleur
© Les Arts Décoratifs, photo : Jean Tholance

Ancien palais épiscopal dont l’édification débute au XIIIe siècle, le palais de la Berbie situé en plein cœur du centre historique de la ville héberge depuis 1922 le musée Toulouse-Lautrec constitué grâce au don exceptionnel du comte et de la comtesse de Toulouse-Lautrec. Outre ce fond considérable, le musée conserve des collections d’archéologie, d’art ancien et d’art moderne.

Le musée Toulouse-Lautrec d’Albi a présenté du 29 septembre au 31 décembre 2012 l’exposition La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor, qui fut exposée dans les espaces de la Publicité du 23 juin au 7 novembre 2010. Ayant pour commissaires Réjane Bargiel, conservatrice en chef, collections Publicité, Les Arts Décoratifs, et Ségolène Le Men, professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, cette exposition offre une véritable redécouverte de l’œuvre de Jules Chéret. Elle est constituée de près de deux cent quarante œuvres originales de l’artiste, réunies pour la première fois et a été permise grâce au partenariat instauré avec trois institutions européennes, le Musée Villa Stuck à Munich en Allemagne, le Musée d’Ixelles en Belgique, et le musée Toulouse-Lautrec, à Albi.

IXELLES : La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor

JPEG - 922.6 ko
Affiche avant la lettre [L’hippodrome 4 clowns], 1882
Lithographie couleur
© Les Arts Décoratifs, photo : Jean Tholance

Le Musée d’Ixelles fondé en 1892 grâce à l’important don d’objets d’art du peintre et collectionneur Edmond de Pratere (1826-1888) et celui de l’avocat bruxellois Octave Maus (1856-1919) possède une collection de peintures et d’affiches de près de 13.000 pièces dont les plus anciennes remontent au XIVe siècle. Grâce à sa gestion éclairée, le musée s’attire rapidement un rayonnement considérable et développe activement une ambitieuse politique d’expositions temporaires grâce à des agrandissements successifs en 1973 et 1994.

Le Musée d’Ixelles a présenté du 1er mars au 20 mai 2012 l’exposition La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor, qui fut exposée dans les espaces Publicité des Arts Décoratifs du 23 juin au 7 novembre 2010. Ayant pour commissaires Réjane Bargiel, conservatrice en chef, collections Publicité, Les Arts Décoratifs, et Ségolène Le Men, professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, cette exposition offre une véritable redécouverte de l’œuvre de Jules Chéret. Elle est constituée de près de deux cent quarante œuvres originales de l’artiste, réunies pour la première fois et a été permise grâce au partenariat instauré avec trois institutions européennes, le Musée Villa Stuck à Munich en Allemagne, le Musée d’Ixelles, et le musée Toulouse-Lautrec, à Albi.

MUNICH : La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor

JPEG - 922.6 ko
Affiche avant la lettre [L’hippodrome 4 clowns], 1882
Lithographie couleur
© Les Arts Décoratifs, photo : Jean Tholance

Après une importante rénovation réalisée de 1998 à 2005 qui lui a redonné tout son faste, le Musée Villa Stuck à Munich, ancienne résidence et lieu de création de l’artiste symboliste et expressionniste Franz von Stuck (1863 - 1928), accueille régulièrement de prestigieuses expositions d’art de la Belle-Epoque mais également d’art moderne et contemporain.

Le Musée Villa Stuck a présenté du 10 novembre 2011 au 5 février 2012 sous le titre Jules Chéret (1836 – 1932) Künstler der Belle Époque und Pionier der Plakatkunst, l’exposition La Belle Epoque de Jules Chéret – De l’affiche au décor, qui fut exposée dans les espaces de la Publicité du 23 juin au 07 novembre 2010. Ayant pour commissaires Réjane Bargiel, conservatrice en chef, collections Publicité, Les Arts Décoratifs, et Ségolène Le Men, professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, cette exposition offre une véritable redécouverte de l’œuvre de Jules Chéret. Elle est constituée de près de deux cent quarante œuvres originales de l’artiste, réunies pour la première fois et a été permise grâce au partenariat instauré avec trois institutions européennes, le Musée Villa Stuck, le Musée d’Ixelles, en Belgique, et le musée Toulouse-Lautrec, à Albi.

JPEG - 93.8 ko
Vase meiping Chine, début de la dynastie Ming (1368-1644) ; base, probablement XVIIIe siècle
Emaux cloisonné sur alliage cuivreux Marque : Jingtai (1450-1457)
Les Arts Décoratifs - musée des Arts décoratifs
Don David David-Weill, 1923
Inv. 23608

NEW YORK : “Cloisonné : Chinese Enamels from the Yuan, Ming and Qing Dynasties”
(Cloisonné : les émaux chinois des dynasties Yuan, Ming et Qing)

Cette exposition a été présentée au Bard Graduate Center : Decorative Arts, Design History, Material Culture, New York, du 26 janvier au 17 avril 2011. Elle a été organisée en collaboration avec Les Arts Décoratifs et regroupe près de 170 émaux cloisonnés chinois, de la dynastie mongole des Yuan (1279-1368) à la fin de la dynastie mandchoue des Qing (1644-1912).Une moitié de ces émaux provient de l’exceptionnelle collection des Arts Décoratifs, notamment ceux donnés par D. David-Weill en 1923. L’autre moitié de l’exposition provient de collections publiques américaines dont le Brooklyn Museum, le Metropolitan Museum of Art, Springfield Museums (Massachusetts), l’Asian Art Museum de San Francisco, le Phoenix Art Museum, le Philadelphia Museum of Art, l’Art Institute de Chicago et aussi le Royal Pavilion de Brighton, Grande-Bretagne. L’exposition propose un panorama de la production chinoise du XIVe siècle au début du XXe siècle à travers le goût de célèbres collectionneurs occidentaux. L’exposition est accompagnée d’un ouvrage publié par Yale University Press, Bard Graduate Center et Les Arts Décoratifs.
La commissaire de cette exposition, Béatrice Quette, est responsable des activités culturelles au service des Publics des Arts Décoratifs.

JPEG - 113.8 ko
Affiche de l’exposition
[Aristide Bruant dans son cabaret Henri de Toulouse-Lautrec. Lithographie couleur. 1892]
© DR

LJUBLJANA : Toulouse-Lautrec, Maître de l’affiche

Toulouse-Lautrec, Maître de l’affiche, prolongement de l’exposition Hommages à Toulouse-Lautrec affichiste qui a été présentée dans les espaces de la Publicité du 17 juin 2009 au 3 janvier 2010, a été présentée au Cankarjev Dom de Ljubljana, principale institution culturelle de Slovénie, du 17 mars au 25 août 2011. L’intégralité des œuvres originales créées par l’artiste et présentées dans l’exposition à Paris, ainsi qu’une sélection d’affiches contemporaines réalisées à l’occasion du nouveau Salon des Cent en 2000, constituaient le corps de l’exposition.

JPEG - 82.2 ko
Vue de l’exposition
Avec la permission de TWISE (S) Pte Ltd Singapour

SINGAPOUR : Valentino Retrospective - Passé/Présent/Futur

Valentino Retrospective - Passé/Présent/Futur dévoile l’histoire de la célèbre maison italienne à travers une sélection de cent modèles de haute couture choisis par Pamela Golbin, conservatrice en chef, collections Mode et Textile, Les Arts Décoratifs. Présentée à Singapour, du 22 décembre 2010 au 13 février 2011, cet événement témoigne de la politique d’ouverture culturelle de ce pays envers le monde et la France.

JPEG - 76 ko
Vue de l’exposition
Avec la permission de la Queensland Art Gallery. _ Photographe : Natasha Harth.

BRISBANE : Valentino Retrospective - Passé/Présent/Futur

Inaugurée à la Queensland Art Gallery de Brisbane en Australie le 6 août 2010, l’exposition Valentino Retrospective - Passé/Présent/Futur, ouverte jusqu’au 14 novembre 2010, présentait une sélection de cent modèles de haute couture et de prêt-à-porter de la maison Valentino. Pamela Golbin a assuré le commissariat de cet événement. La Queensland Art Gallery, l’une des principales institutions muséographiques australiennes accueille régulièrement de grandes expositions internationales.

JPEG - 51.9 ko
Vue de l’exposition
Avec la permission du Taipei Fine Arts Museum, Taiwan, R.O.C.

TAÏPEÏ : Jean Paul Gaultier / Régine Chopinot, Le défilé

Jean Paul Gaultier / Régine Chopinot, Le défilé, qui avait été présentée dans les espaces Mode et Textile du 21 mars au 23 septembre 2007, puis au Centre national du costume de scène et de la scénographie, à Moulins, du 1er décembre 2007 au 11 mai 2008, a été accueillie par le Taïpeï Fine Art Museum de Taïwan du 29 mai au 15 août 2010. Le commissariat a été assuré par Olivier Saillard. L’exposition, inaugurée le 29 mai 2010 en présence de Béatrice Salmon a rassemblé près de soixante-dix costumes de danse, fruits de la collaboration entre Régine Chopinot et Jean Paul Gaultier. Les œuvres sont en majeure partie issues des collections des Arts Décoratifs et réalisées par Jean Paul Gaultier pour les ballets de Régine Chopinot dans les années 1980. Elles sont accompagnées de vingt-deux dessins originaux de l’illustratrice Pauline Binoux et de vingt-quatre photographies de Stéphane Sednaoui. L’ensemble est complété par dix-huit costumes issus des collections du Centre national du costume de scène de Moulins.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50