Le titre d'architecte d'intérieur-designer : reconnaissance et insertion professionnelle

Quelle est la reconnaissance du titre d’architecte d’intérieur-designer de l’école Camondo ?

Le titre de l’École bénéficie de deux reconnaissances : l’enregistrement au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) au niveau I pour cinq ans (arrêté du 18 avril 2013) et l’agrément du Conseil Français des Architectes d’Intérieur (CFAI).

2. Est-ce que ce titre est l’équivalent d’un Master ? Que peut-on faire après ?

Le titre n’est pas reconnu comme Master, appellation strictement réservée aux diplômes délivrés par l’Etat et aux diplômes visés par le Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER). Il peut être reconnu à un bon niveau pour une entrée sur équivalence en école d’architecture.

Vos anciens trouvent-ils facilement du travail ?

À leur sortie de l’École, durant quelques années, les diplômés effectuent souvent des missions ponctuelles, soit en tant que salariés soit en travailleurs indépendants dans le cadre de leur entreprise individuelle (auto entreprise le plus souvent) avant, pour la majorité d’entre eux, d’ouvrir une agence (seul ou en association).

La grande enquête de 2012 sur les promotions diplômées en 2005 à 2011 (238 étudiants)
199 diplômés ont répondu soit 84 % d’entre eux.

Le premier emploi après la sortie de l’Ecole a été trouvé :

pour 62 % dans les 3 mois pour 29 % dans les 4 à 6 mois pour 9 % dans les 7 à 12 mois ou poursuite d’études

L’emploi actuel au moment de la réponse au questionnaire : 187 personnes (ou 94 % des répondants) ont une activité professionnelle en relation directe avec leur formation.

88 sont salariés (53 CDI et 35 CDD) 78 sont des indépendants en majorité, en auto-entrepreneurs 21 dirigent leur société ou sont en cours de son montage

Certains travaillent à l’étranger (Chine, Corée, Etats Unis, Luxembourg, Maroc, Pays-Bas).
12 personnes ne sont pas en activité professionnelle pour des raisons conjoncturelles tenant parfois à une poursuite d’études en architecture.

La rémunération en cas d’emploi en France : sur 101 réponses exploitables, on constate une évolution de la rémunération annuelle moyenne.

39 100 € bruts pour les diplômés 2005, 2006 et 2007 28 500 € bruts pour les diplômés 2008, 2009 et 2010

Cette évolution est normale compte tenu de la durée nécessaire pour s’implanter dans ce métier principalement exercé à titre libéral. Elle dénote aussi l’effet de la conjoncture économique.

L’enquête de 2013 sur la promotion diplômée en juin 2012 (45 étudiants)
A l’automne 2013, les réponses de 41 diplômés étaient les suivantes

17 salariés (9 CDD et 8 CDI) 12 indépendants 4 dirigeants de société 5 poursuites d’études (en architecture) 2 à l’étranger (1 après une activité professionnelle en France) 1 recherche d’emploi

19 diplômés ont précisé par quel moyen leur 1e emploi a été trouvé :

7 du fait de leur stage pendant leurs études 7 du fait de relations personnelles 4 candidatures spontanées 1 en réponse à une annonce communiquée par l’Ecole

Avez-vous un service de placement ? Dispose-t-il de beaucoup d’offres ?

L’École est régulièrement alimentée par des offres de collaboration pour des salariés (CDD, CDI), et des indépendants (free-lance ou association avec des auto-entrepreneurs). La personne en charge de l’insertion anime un groupe de diffusion Internet pour les anciens étudiants.

Quels sont les anciens connus ?

Philippe Starck, Pierre Paulin, Jean-Michel Wilmotte, Marie-Christine Dorner, Patrick Rubin, Mathilde Brétillot, Patrick Bouchain, Frédérique Valette… et dans les plus jeunes Aki et Arnault Cooren, Patrick Gilles, Pierre Gonnalons, etc.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     École Camondo 266 boulevard Raspail 75014 Paris - tél. 01 43 35 44 28