Il travaille du chapeau, elle porte la culotte... La mode, convenance, transgressions et critiques

du 5 janvier au 21 avril 2017

L’apparence humaine agit comme un aimant sur le regard des contemporains qui, l’observation passée et le jugement fait, ne manquent pas d’exprimer leur opinion avec plus ou moins de passion et d’esprit. Trait révélateur, la réprobation davantage que l’approbation s’exprime avec une énergie exemplaire, en recourant à tous les moyens de communication.

Jean-Noël Vigoureux Loridon, historien du costume et de la mode, a choisi d’exposer non pas ce qui a été proscrit, la mode ayant souvent force de loi, mais ce qui fut critiqué car envisagé comme provocateur, irrespectueux, subversif, scandaleux, lascif, contraire au bon goût, etc.

À partir des collections de la Bibliothèque des Arts Décoratifs sont présentées quelques pièces particulièrement évocatrices des reproches qui visèrent la tête, les chaussures ainsi que les modifications corporelles.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50