Animal de bibliothèque

A l’occasion du nouvel accrochage de la galerie d’études du musée des Arts décoratifs, la bibliothèque vous propose le temps d’une visite de vous métamorphoser en « animal de bibliothèque ».

Katsushika Hokusai, Ippitsu gafu [Recueil des dessins d’un seul coup de pinceau], 1823
© Les Arts Décoratifs

Pour la pensée courante le concept d’animalité sert encore, avant tout, à définir un contre- modèle de l’humain. L’animal, tel que René Descartes le décrivait - être sans parole ni intention - était un corps sans âme , semblable à une machine. Seul l’homme avait une âme, radicalement différente du corps, tandis que les animaux n’étaient régis que par un principe mécanique.

Nos animaux de bibliothèque nous mènent hors de ces sentiers battus, dans l’univers des formes où se rejoignent, chiens, singes, oiseaux, poissons, papillons, araignées et oursins…, pour dialoguer de siècle en siècle sur la condition humaine.

Le zigzag, par Christophe Huet, 1742
© Les Arts Décoratifs

Animaux de fables, singeries du XVIIIe siècle, cauris ou oursin de Marie Ange Guilleminot, poulet de Thorsten Baensch, animaux de boucherie de J.-J. Ruillier ou trophées de Quentin Garel, sont autant de miroirs qui , avec humour et gravité, nous font traverser les siècles et sauter par dessus le mur des définitions.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50