Les livres de Bruno Munari

A l’occasion de la sortie de la version française du catalogue raisonné Les livres de Bruno Munari par Giorgio Maffei aux éditions Les Trois Ourses, la bibliothèque des Arts Décoratifs présente un peu plus de soixante-dix livres de Bruno Munari, emblématiques du travail expérimental autour du livre pour enfant, du livre illustré et du livre d’artiste.

Bruno Munari (1907-1998) fut un artiste complet, brillant « touche-à-tout », qui s’intéressa au graphisme, à la publicité, à l’illustration, au livre, tout autant qu’aux arts plastiques, au design, à la photographie, au cinéma.

Très jeune, il participe au Futurisme et au Surréalisme, mouvements d’avant-garde qui ont fait basculer les moyens d’expression artistiques au début du 20e siècle. De sa participation au Futurisme de l’après-guerre, qu’il intègre en 1927, dès l’âge de 20 ans, et du Surréalisme, on retrouve son goût pour les « machines inutiles » qu’il crée comme des sculptures aériennes et mobiles, son intérêt pour la structure de l’humain et du végétal, sa fascination du « cinétisme ». Il utilise des matériaux pauvres : fil de fer, coton, papier de soie, transparents.

Très impliqué dans le Mouvement Art Concret fondé à Milan en 1947 qui regroupe des artistes comme Max Bill, Klee, Kandinsky, Arp, Sottsass, entre autres, il expérimente les formes géométriques, triangle, cercle, carré, cherchant toujours à alléger, à supprimer le superflu. Convaincu que l’artiste doit se tourner vers la réalité, il tente de faire revivre le concept de « synthèse des arts » cher au Bauhaus, conciliant l’architecture, le design industriel et les arts visuels.

Dès les années 30, le livre va devenir le support de ses recherches artistiques. Formé par l’un des maîtres du Bauhaus, Herbert Bayer, l’activité graphique de Munari commence avec des innovations radicales. Son goût pour la typographie l’amène à utiliser la lettre comme un langage en soi, à la manière du constructiviste russe El Lissitzky. S’inspirant d’anciens livres d’anatomie, il introduit des feuilles transparentes qu’il juxtapose entre des feuilles opaques, il joue sur les dimensions et les matériaux, mettant l’accent sur l’aspect tactile du livre-objet, sans oublier l’aspect ludique et l’humour. Il s’adresse tout particulièrement à l’enfant qui sommeille en nous avec ses « livres illisibles » (1949), avant la série des « Pré-livres » destinés aux tout-petits.

Appliquant au livre ses expérimentations d’artiste dans un but d’appropriation par le lecteur, il vise l’art « de tous » et non « pour tous ». Passionné de pédagogie, il crée des ateliers de découverte, à l’instar de celui installé en 1977 à l’École des Beaux-Arts, dite Brera, de Milan. Il réalise des performances pour un jeune public, activité dont il ne se lassera jamais. Bruno Munari œuvra pour la formation d’un esprit souple, et non répétitif. Son influence s’étend jusqu’au Japon et en Amérique du Sud.

Les livres exposés proviennent des collections de la bibliothèque des Arts Décoratifs, des éditions Les Trois Ourses et de Giorgio Maffei.

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50